bj.blackmilkmag.com
Nouvelles recettes

Les 5 appellations d'origine dans la région d'Aragon en Espagne

Les 5 appellations d'origine dans la région d'Aragon en Espagne


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


La région d'Aragon de Espagne regorge de châteaux, de cathédrales, de monastères et de sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO parsemant les contreforts des Pyrénées, les plaines désertiques, les deltas fertiles et la ville animée de Saragosse. En plus d'être une grande puissance culturelle et agricole, les vignobles d'Aragon sont réputés non seulement pour leur tempranillo mais aussi pour la popularité croissante de leur grenache vénérée.

C'est la terre où la culture de la garnacha a commencé à l'époque romaine, mais a été assiégée par les forces du marché jusqu'aux années 1990, lorsque les vignobles d'Aragon se sont regroupés pour former les cinq « Appellations d'Origine » (DO) de Somontano, Campo de Borja, Carinène, Calatayud, et Terre Alta. Marre et fatigué de voir des vignerons français cultiver leurs raisins du patrimoine homonyme pour des labels prestigieux comme Gigondas, Châteauneuf-du-Pape, et Vacqueyras, ils ont élaboré un plan de reconquête de leur patrimoine.

Tout d'abord, D.O. les membres ont dû résister à la tentation de déraciner leurs vignes patrimoniales noueuses, âgées de 40 à plus de 100 ans, chacune produisant en moyenne deux livres de raisins. Cela était particulièrement difficile car les agriculteurs se voyaient proposer des subventions de l'UE pour les arracher et cultiver des cultures plus rentables comme les amandes, les olives, les avocats et d'autres raisins plus axés sur le marché.

Ensuite, D.O. membres ont déterminé que bon nombre des infériorités qui affligent leur grenaches comme l'oxydation rapide et les saveurs médiocres résultaient du fait que leurs raisins étaient une marchandise plutôt que des héritages de spécialité mettant en valeur leurs expressions riches et concentrées uniques.

Plus important encore, les propriétaires de vignobles avaient besoin de redécouvrir et de capitaliser sur ce qui fait du terroir d'Aragon le plus difficile et le plus gratifiant. Les sols ici sont impitoyables et difficiles à cultiver, jonchés de morceaux d'ardoise ou tapissés de pierres rondes. Mais c'est à travers cette adversité que les racines de vigne stressées pénètrent plus profondément dans les détritus riches en minéraux année après année pour une humidité rare mais vitale.

C'est ainsi qu'une nouvelle génération de vignerons adopte aujourd'hui des techniques culturales modernes, expérimente la fermentation et améliore les sélections en barriques tout en renouant avec des pratiques ancestrales comme la préservation des vieilles vignes, les vendanges manuelles et le tri. Bon nombre de ces cépages de garnacha ne sont plus mélangés, se tenant seuls à partir des appellations d'origine aragonaises suivantes avec des expressions de caractère et de saveur distinctes :

Calatayud – Situé à un peu plus de 55 miles au sud-ouest de Saragosse, le nom « Calatayud » est dérivé de qalat (le mot arabe pour « château ») et ayub (nom d'un gouverneur maure légendaire). Fondés en 1990, les établissements vinicoles ont adopté les dernières technologies de suivi des données météorologiques et de cartographie GPS pour déterminer les meilleurs raisins en fonction de la couleur, de la structure, de la minéralité et de la capacité de vieillissement. Un mélange de vignobles privés et de coopératives, les vignobles de Calatayud font maintenant tourner les têtes avec des étiquettes de garnacha uniques comme Punto y Coma et Las Rocas de San Alejandro.

Conditions météorologiques extrêmes et patchworks de sables argileux rouillés rouge et jaunâtre, parfois évidents dans le même vignoble en raison de la nature erratique des dépôts glaciaires il y a des milliers d'années. Les contreforts orientés au sud à un peu plus de 3 000 pieds au-dessus du niveau de la mer sur la chaîne de Moncayo offrent un environnement de culture très spécial surplombant l'Èbre.

Arrosé par un réseau hydrogéologique complexe de divers affluents comme le Jalon et le Jiloca qui alimentent l'Èbre, plus de 55% de la production de vin rouge provient de vignes de plus de 50 ans. Le temps sec et venteux avec des menaces de gel en automne produit une maturité douce et veloutée qui figure en bonne place dans 100 pour cent de grenache de la collection Altovinum et Bodegas y Vinedos del Jalon Alto Las Pizarras.

Campo de Borja – La viticulture a ici des racines monastiques remontant à 1145. Fondée en 1980, aujourd'hui cette A.O. est surtout connu pour ses rouges riches et intensément fruités ainsi que pour ses rosados ​​(rosés) mélangés avec du macabeo et du chardonnay. Le faible pourcentage de blancs de garnacha qu'ils produisent est d'une légèreté rafraîchissante avec des arômes floraux délicats. Près de la moitié de leurs 12 355 acres de vignes productrices de grenache ont entre 30 et 50 ans.

Les caves coopératives appartenant à des agriculteurs jouent ici un rôle clé dans la promotion d'une excellente qualité et disponibilité. L'altitude et le climat façonnent les extrêmes dramatiques des longs étés chauds et des hivers froids tempérés par l'Èbre et les vents secs de Ciero. Cultiver dans une terre sablonneuse sur du calcaire et de l'argile ferreuse caillouteuse et bien drainée se traduit par une expérience de dégustation puissamment élégante.

Dernièrement, Campo de Borja a fait tourner les têtes pour les garnachas faciles à boire comme le Coto de Hayas de Centenaria et leur nouveau fagus boisé français plus concentré avec une minéralité qui permet une complexité structurelle et aromatique.

Le musée du vin Campo de Borja dans le monastère cistercien de Veruela est un excellent point de départ pour explorer les huit siècles de vinification de cette A.O. En suivant leur route des vins, vous découvrirez des vignobles bien établis ainsi que de petits pressoirs familiaux et des caves à vin historiques. En chemin, vous ne manquerez pas de vous délecter des cathédrales et des monastères romans, ainsi que de la maçonnerie arabe distincte de Modejo et des carreaux de céramique émaillée les plus évidents sur les clochers et les places des villages qui parsèment la région.

Cariñena – Bien que le cépage Cariñena du même nom de la région soit toujours planté dans près de 55 pour cent des vignobles ici, le grenache l'a récemment dépassé en popularité. Fondée en 1932, Cariñena est la plus ancienne, la plus grande et la plus diversifiée D.O. dans la région d'Aragon avec des vignobles allant des parcelles familiales aux coopératives obsédées par la qualité.

Des élévations variables produisent des variations spectaculaires de température favorisant une maturation et un développement de la saveur uniformes. Les sols sont définis par quatre types d'argile du Miocène, le plus courant étant le calcaire rouillé à galets de fer et le blanc blanchi de l'ardoise et du granit en couches sur des sous-sols rocheux. Tout au long des vignobles, des morceaux de roche brisée et des pierres multicolores façonnent la minéralité qui produit un rosé vif et fruité sans la fermentation malolactique faite par Paniza's, ainsi que des rouges denses et puissants qui subissent une macération carbonique non encombrée par des tanins durs comme Beso de Vino.

Contrairement aux autres D.O., la vinification est la principale industrie de Cariñena, ce qui en fait le numéro 6 en volume d'exportation parmi toutes les régions viticoles d'Espagne. Ce volume élevé a en fait donné une production de meilleure qualité.

Suivre leur Ruta de Vino de 42 kilomètres est le meilleur moyen de découvrir le large éventail de vignobles de grenache de Cariñena qui parsèment la vallée de l'Èbre avec la spectaculaire chaîne de montagnes de la Sierra de Algairén en toile de fond.

Somontano – "Sous les montagnes" tel que traduit et situé à environ 35 miles au sud de la frontière française, Somontano est la D.O. la plus au nord-est. créé en 1984. Les vignobles sont situés sur les contreforts des Pyrénées centrales, où des altitudes élevées et des fluctuations de température extrêmes ainsi que des sols rougeâtres remplis de grès et d'argile aident les vignes à conserver une acidité plus élevée.

Les journées chaudes et les nuits fraîches prévalent grâce aux Pyrénées qui bloquent les vents du nord. Comme on peut s'y attendre en raison de la proximité géographique, les garnachas du Somontano ressemblent le plus à ceux de France avec moins d'alcool, de fraîcheur et de salinité.

Les garnachas Somontano rouges et blancs comme ceux produits par Pirineos et La Miranda de Secastilla sont élégants avec une intensité complexe. La prune rouge et les cerises se marient à la vanille et au chêne grillé des barriques neuves. Les saveurs secondaires figurant en bonne place en bouche comprennent le chocolat, la réglisse, le café, les épices, les herbes et l'olive noire.

La Route des vins du Somontano vous évite non seulement d'explorer les plus de 30 vignobles de la région, mais met également en évidence sa beauté naturelle sans précédent et son large éventail de patrimoine artistique et culturel de premier ordre. Peintures rupestres, villes médiévales, chapelles romanes, églises gothiques, temples baroques et anciennes fortifications attendent l'exploration.

À Babastro, le centre d'information touristique fait également office de D.O. Siège social de Somontano avec des écrans interactifs et un Espace Vin avec une salle de dégustation de pointe.

Terre Alta – Traduit littéralement par « haute terre », la production de vin de cette D.O. a pris racine à l'époque romaine, mais la première documentation légale remonte à Las Costums d'Orta de 1296 et Las Costums de Miravet en 1319. En raison de son isolement géographique, les vins n'étaient jusqu'à récemment élaborés que pour la consommation locale.

De nombreux vignobles donnent sur l'Ebre et Tarragone en contrebas, une scène qui a autrefois inspiré un jeune Pablo Picasso. Les chaînes de montagnes calcaires pré-côtières, les chênes verts et les pins blancs, et le sol travaillé pendant des siècles avec des amandiers et des oliveraies le rendent tout aussi inspirant pour la garnacha.

Les vignobles sont concentrés sur les plateaux et le fond de vallée bénéficiant d'un ensoleillement abondant ainsi que de vents convergents apportant froid du nord et humidité du sud avec un froid sévère et un danger de gelées tardives au printemps.

Faisant la promotion des garnachas blancs, qui ne représentent à ce jour qu'une fraction de la production totale de garnacha en Espagne, les coopératives ont prospéré ici à partir des années 1920 avec un «blanc ambré» oxydé. Ce n'est qu'après avoir établi leur D.O. en 1984, que des coopératives de longue date ont commencé à cultiver des cépages autochtones et internationaux.

Terra Alta produit maintenant 30 pour cent de la garnacha du monde, dont 100 pour cent sont des monovariétales affichant des ponctuations uniques d'acidité juteuse, de texture crémeuse et de saveurs vives, en particulier dans la Crianza et la Blanca du Clos Dalian. La minéralité dérivée du calcaire crayeux du terroir cache les agrumes, la pêche, le citron et le chèvrefeuille. Les rouges comme le Tipicidad de Cellar Batea dégagent une note minérale avec une concentration de framboise et de cerise.

Photos avec l'aimable autorisation de Steve Mirsky. Couverture rendue possible en participant à un voyage parrainé.


Cuisine régionale espagnole de Castilla-La Mancha

Comme Castilla-León, Castilla-La Mancha couvre une grande partie de l'Espagne. Elle est appelée « Nouvelle Castille » et a été reconquise sur les musulmans par les chrétiens au 11ème siècle. Situé dans le centre et le centre-sud de l'Espagne, c'est une grande plaine entourée de tous côtés par des montagnes. Le bord ouest de Castilla-La Mancha est frontalier avec l'Estrémadure, tandis que Castilla-León et Aragon la bordent au nord. À l'est se trouve Valence et à la frontière sud se trouve l'Andalousie. Le climat n'est pas aussi froid que celui de la Vieille Castille, et la terre pas tout à fait aussi fertile. Cependant, cette terre de « Don Quichotte » peut subir des vents glacials en hiver et un soleil de plomb en été.


Cuisine régionale espagnole de Castilla-La Mancha

Comme Castilla-León, Castilla-La Mancha couvre une grande partie de l'Espagne. Elle est appelée « Nouvelle Castille » et a été reconquise sur les musulmans par les chrétiens au 11ème siècle. Situé dans le centre et le centre-sud de l'Espagne, c'est une grande plaine entourée de tous côtés par des montagnes. Le bord ouest de Castilla-La Mancha est frontalier avec l'Estrémadure, tandis que Castilla-León et Aragon la bordent au nord. À l'est se trouve Valence et à la frontière sud se trouve l'Andalousie. Le climat n'est pas aussi froid que celui de la Vieille Castille, et la terre pas tout à fait aussi fertile. Cependant, cette terre de « Don Quichotte » peut subir des vents glacials en hiver et un soleil de plomb en été.


Cuisine régionale espagnole de Castilla-La Mancha

Comme Castilla-León, Castilla-La Mancha couvre une grande partie de l'Espagne. Elle est appelée « Nouvelle Castille » et a été reconquise sur les musulmans par les chrétiens au 11ème siècle. Situé dans le centre et le centre-sud de l'Espagne, c'est une grande plaine entourée de tous côtés par des montagnes. Le bord ouest de Castilla-La Mancha est frontalier avec l'Estrémadure, tandis que Castilla-León et Aragon la bordent au nord. À l'est se trouve Valence et à la frontière sud se trouve l'Andalousie. Le climat n'est pas aussi froid que celui de la Vieille Castille, et la terre pas tout à fait aussi fertile. Cependant, cette terre de « Don Quichotte » peut subir des vents glacials en hiver et un soleil de plomb en été.


Cuisine régionale espagnole de Castilla-La Mancha

Comme Castilla-León, Castilla-La Mancha couvre une grande partie de l'Espagne. Elle est appelée « Nouvelle Castille » et a été reconquise sur les musulmans par les chrétiens au 11ème siècle. Situé dans le centre et le centre-sud de l'Espagne, c'est une grande plaine entourée de tous côtés par des montagnes. Le bord ouest de Castilla-La Mancha est frontalier avec l'Estrémadure, tandis que Castilla-León et Aragon la bordent au nord. À l'est se trouve Valence et à la frontière sud se trouve l'Andalousie. Le climat n'est pas aussi froid que celui de la Vieille Castille, et la terre pas tout à fait aussi fertile. Cependant, cette terre de « Don Quichotte » peut subir des vents glacials en hiver et un soleil de plomb en été.


Cuisine régionale espagnole de Castilla-La Mancha

Comme Castilla-León, Castilla-La Mancha couvre une grande partie de l'Espagne. Elle est appelée « Nouvelle Castille » et a été reconquise sur les musulmans par les chrétiens au 11ème siècle. Situé dans le centre et le centre-sud de l'Espagne, c'est une grande plaine entourée de tous côtés par des montagnes. Le bord ouest de Castilla-La Mancha est frontalier avec l'Estrémadure, tandis que Castilla-León et Aragon la bordent au nord. À l'est se trouve Valence et à la frontière sud se trouve l'Andalousie. Le climat n'est pas aussi froid que celui de la Vieille Castille, et la terre pas tout à fait aussi fertile. Cependant, cette terre de « Don Quichotte » peut subir des vents glacials en hiver et un soleil de plomb en été.


Cuisine régionale espagnole de Castilla-La Mancha

Comme Castilla-León, Castilla-La Mancha couvre une grande partie de l'Espagne. Elle est appelée « Nouvelle Castille » et a été reconquise sur les musulmans par les chrétiens au 11ème siècle. Situé dans le centre et le centre-sud de l'Espagne, c'est une grande plaine entourée de tous côtés par des montagnes. Le bord ouest de Castilla-La Mancha est frontalier avec l'Estrémadure, tandis que Castilla-León et Aragon la bordent au nord. À l'est se trouve Valence et à la frontière sud se trouve l'Andalousie. Le climat n'est pas aussi froid que celui de la Vieille Castille, et la terre pas tout à fait aussi fertile. Cependant, cette terre de « Don Quichotte » peut subir des vents glacials en hiver et un soleil de plomb en été.


Cuisine régionale espagnole de Castilla-La Mancha

Comme Castilla-León, Castilla-La Mancha couvre une grande partie de l'Espagne. Elle est appelée « Nouvelle Castille » et a été reconquise sur les musulmans par les chrétiens au 11ème siècle. Situé dans le centre et le centre-sud de l'Espagne, c'est une grande plaine entourée de tous côtés par des montagnes. Le bord ouest de Castilla-La Mancha est frontalier avec l'Estrémadure, tandis que Castilla-León et Aragon la bordent au nord. À l'est se trouve Valence et à la frontière sud se trouve l'Andalousie. Le climat n'est pas aussi froid que celui de la Vieille Castille, et la terre pas tout à fait aussi fertile. Cependant, cette terre de « Don Quichotte » peut subir des vents glacials en hiver et un soleil de plomb en été.


Cuisine régionale espagnole de Castilla-La Mancha

Comme Castilla-León, Castilla-La Mancha couvre une grande partie de l'Espagne. Elle est appelée « Nouvelle Castille » et a été reconquise sur les musulmans par les chrétiens au 11ème siècle. Situé dans le centre et le centre-sud de l'Espagne, c'est une grande plaine entourée de tous côtés par des montagnes. Le bord ouest de Castilla-La Mancha est frontalier avec l'Estrémadure, tandis que Castilla-León et Aragon la bordent au nord. À l'est se trouve Valence et à la frontière sud se trouve l'Andalousie. Le climat n'est pas aussi froid que celui de la Vieille Castille, et la terre pas tout à fait aussi fertile. Cependant, cette terre de « Don Quichotte » peut subir des vents glacials en hiver et un soleil de plomb en été.


Cuisine régionale espagnole de Castilla-La Mancha

Comme Castilla-León, Castilla-La Mancha couvre une grande partie de l'Espagne. Elle est appelée « Nouvelle Castille » et a été reconquise sur les musulmans par les chrétiens au 11ème siècle. Situé dans le centre et le centre-sud de l'Espagne, c'est une grande plaine entourée de tous côtés par des montagnes. Le bord ouest de Castilla-La Mancha est frontalier avec l'Estrémadure, tandis que Castilla-León et Aragon la bordent au nord. À l'est se trouve Valence et à la frontière sud se trouve l'Andalousie. Le climat n'est pas aussi froid que celui de la Vieille Castille, et la terre pas aussi fertile. Cependant, cette terre de « Don Quichotte » peut subir des vents glacials en hiver et un soleil de plomb en été.


Cuisine régionale espagnole de Castilla-La Mancha

Comme Castilla-León, Castilla-La Mancha couvre une grande partie de l'Espagne. Elle est appelée « Nouvelle Castille » et a été reconquise sur les musulmans par les chrétiens au 11ème siècle. Situé dans le centre et le centre-sud de l'Espagne, c'est une grande plaine entourée de tous côtés par des montagnes. Le bord ouest de Castilla-La Mancha est frontalier avec l'Estrémadure, tandis que Castilla-León et Aragon la bordent au nord. À l'est se trouve Valence et à la frontière sud se trouve l'Andalousie. Le climat n'est pas aussi froid que celui de la Vieille Castille, et la terre pas aussi fertile. Cependant, cette terre de « Don Quichotte » peut subir des vents glacials en hiver et un soleil de plomb en été.


Voir la vidéo: Aragon,Espagne