bj.blackmilkmag.com
Nouvelles recettes

Duff Goldman et Bruce Seidel sur la nouvelle chaîne YouTube Cooking HUNGRY

Duff Goldman et Bruce Seidel sur la nouvelle chaîne YouTube Cooking HUNGRY


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


En mai, YouTube a annoncé le lancement de sa nouvelle chaîne culinaire, HUNGRY, dirigée par le vétéran de Food Network et Cooking Channel, Bruce Seidel.

HUNGRY, qui sera mis en ligne le 2 juillet, fait partie du plan directeur de YouTube pour créer une centaine de chaînes sur des sujets de niche. Déjà, ils ont signé sur Duff Goldman de As de Gâteaux commencer Le monde de la nourriture de Duff, un spectacle de variétés avec des visites de restaurants et de festivals. Alors pourquoi deux vétérans du Food Network se lanceraient-ils dans une émission sur Internet ?

"Il y a tellement de choses que Food Network ne me laisse pas faire", nous a dit Goldman lors de la soirée de clôture d'Internet Week. "J'ai juste un sens de l'humour loufoque, et je veux pouvoir le faire. Il y a eu tellement de fois qu'on m'a dit : 'Non, non, non, hein, c'est un peu trop nerveux pour nous.'"

Quant à Seidel, il constate qu'il y a plus de flexibilité en ligne, ainsi qu'un public plus large de sujets de niche comme les régimes sans gluten ou végétaliens. "Si vous voulez apprendre à faire quelque chose et que vous avez besoin d'informations spécifiques, le web vous permet de le faire selon vos propres termes et à votre manière", nous a-t-il dit. "Vous pouvez faire une pause, vous pouvez le rembobiner, vous pouvez le lire à nouveau."

Seidel nous dit qu'il prévoit de programmer des segments d'une minute à huit minutes, en travaillant avec les vidéos en ligne standard de deux à trois minutes pour des démonstrations de recettes et des procédures tout en jouant avec des formulaires plus longs. Le programme de Goldman sera spécifiquement un spectacle de variétés avec des visites, des voyages et des visites de restaurants.

"Nous irons dans des restaurants ou dans des festivals gastronomiques qui ne sont pas, vous savez, des gens de l'industrie qui restent assis à se sucer ce genre de choses", a déclaré Goldman. "J'aime penser que nous allons faire des programmes pour les plus jeunes, mais j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de gens qui aiment Cooking Channel, Food Network, mais ils en veulent un peu plus. Ils veulent un peu coquin, ils veulent un peu de saveur, tu sais?"

Et si oui ou non la food TV va disparaître des téléviseurs ? Alors que Seidel note que la jeune génération a grandi en utilisant des smartphones, des tablettes et des ordinateurs, Goldman pense simplement que la télévision alimentaire sera forcée de se développer.

"Pour ces gars, tous les réseaux, ils n'ont pas à évoluer parce qu'il n'y a rien pour eux de rivaliser sauf les uns les autres", a déclaré Goldman. "Donc, un réseau fera une émission, l'émission ira bien, et tous ces autres réseaux copient cette émission et créent leur propre version, et puis c'est juste la télévision ennuyeuse."

Attendez-vous donc à des jurons et à plus de blagues sur l'émission YouTube de Goldman, et peut-être à la télévision en réseau à l'avenir.

"Je pense qu'avec cela, vous allez vraiment voir que ce sont des trucs très axés sur la personnalité et je pense que le genre de personnalités dont les dirigeants du réseau ont un peu peur", spécule Goldman. "Enervé, plus jeune, peut-être qu'ils lâchent la bombe f de temps en temps. Food Network est tellement propre, c'était plutôt agréable d'être là-bas et de se dire:" Hé les gars, nous n'avons pas besoin d'être pour 60- ans. Il y a des enfants qui aiment ce spectacle.'"

Découvrez un aperçu d'un spectacle HUNGRY Desserts d'été Unplugged avec Laura Vitale, ci-dessous. La saison débutera le mercredi 27 juin prochain.

Cet article a été initialement publié le 18 mai 2012.

Jessica Chou est rédactrice en chef adjointe au Daily Meal. Suivez-la sur Twitter @jesschou.


YouTube lance une chaîne gastronomique avec des vétérans de la télévision

Bruce Seidel est convaincu que l'avenir de la télévision culinaire ne sera pas vu à la télévision.

C'est pourquoi le vétéran de Food Network et Cooking Channel a quitté la télévision en réseau pour superviser le lancement de la dernière chaîne de contenu originale de YouTube, HUNGRY. La chaîne, qui sera mise en ligne le 2 juillet, devrait proposer un mélange libre de vidéos pratiques et de vidéos culinaires dirigées par des célébrités.

L'entreprise fait partie du plan du site vidéo appartenant à Google Inc. pour lancer environ 100 chaînes de programmation axée sur les niches. Plus tôt ce mois-ci, YouTube s'est engagé à dépenser quelque 200 millions de dollars pour aider à commercialiser ces chaînes sur Google et son réseau publicitaire.

Seidel a été attiré par le projet en partie pour la capacité de YouTube à créer une communauté plus directe avec les téléspectateurs que ce qui est généralement possible avec la télévision en réseau. Il offrait également plus de flexibilité non seulement aux téléspectateurs, mais aussi aux producteurs, qui peuvent plus facilement expérimenter avec le format et le contenu.

YouTube offre également une population démographique jeune et enviable, la cerise sur le gâteau des annonceurs.

"Ce qui est merveilleux avec YouTube, c'est qu'il compte 800 millions d'utilisateurs dans le monde et qu'ils ont tous besoin de manger", a déclaré Seidel lors d'un entretien téléphonique. "J'aime n'en obtenir que 1%."

Le contenu YouTube a historiquement été dominé par des vidéos générées par des utilisateurs à faible et sans budget. Mais Seidel, un ancien cadre supérieur de Food Network qui a supervisé le lancement de son réseau sœur, Cooking Channel, a déclaré que HUNGRY présentera des vidéos produites par des professionnels dignes de n'importe quel réseau.

Au lancement, les vidéos resteront principalement conformes à la convention YouTube, d'une durée d'une à trois minutes, avec de nouveaux épisodes publiés chaque semaine. Seidel a déclaré qu'ils étaient également désireux d'explorer des vidéos de format plus long. D'ici la fin de l'été, la chaîne espère avoir près d'une dizaine de séries, toutes produites en partenariat avec le studio multimédia Electus-IAC, responsable du contenu de la chaîne.

L'une des séries mettra en vedette un autre ancien élève de Food Network, Duff Goldman, le maître des gâteaux derrière l'émission de téléréalité de cette chaîne "Ace of Cakes". Le programme YouTube de Goldman, "Duff's Food World", sera une émission de variétés parfois irrévérencieuse axée sur la culture pop alimentaire, comprenant des visites de restaurants insolites et des projecteurs de clips alimentaires humoristiques du Web et de la télévision.

Goldman servira également de consultant en talents et en programmation pour HUNGRY. Dans ce rôle, il a déclaré qu'il était désireux de faire avancer et reculer la télévision culinaire.

"En gros, l'émission de cuisine à la télévision est presque morte", a-t-il déclaré. "Quand vous regardez la programmation sur n'importe quel type de chaîne alimentaire câblée, vous constatez en quelque sorte que tout est remplacé par des récits de voyage, la concurrence, la réalité. Il n'y a pas beaucoup d'instructions."

La capacité de YouTube à promouvoir une simple vidéo de deux minutes sur la façon de rôtir un poulet - quelque chose qui ne se fait tout simplement pas à la télévision en réseau - est tout aussi séduisante que de créer un contenu qui repousse les limites, a déclaré Goldman.

"C'est magique. Ça n'a pas de limites. Je n'ai pas besoin de faire 22 minutes. Je n'ai pas besoin de faire plaisir aux sponsors. Je peux m'en tirer avec des trucs", a-t-il déclaré.

Parmi les autres séries déjà en production, citons "Brothers Green", qui met en vedette deux frères de Brooklyn qui sont musiciens et "traiteurs souterrains" s'attaquant à de nouveaux défis culinaires chaque semaine, et "Casserole Queens", qui se concentre sur deux femmes d'Austin qui privilégient la cuisine rétro et divertissant.

En fléchissant sa capacité à se concentrer sur les micro-niches, HUNGRY prévoit également des séries sur le porc, la cuisine sans gluten et les desserts italiens.

Le but est simplement d'essayer de nouvelles choses, a déclaré Goldman. Si ça marche, ça va continuer. Si ce n'est pas le cas, ce ne sera pas le cas.

"La nourriture est très précieuse. Les gens deviennent un peu trop sérieux à ce sujet", a-t-il déclaré. "Il y a de la place pour les cuisiniers très sérieux. Mais j'aime aussi rire de moi-même. Alors on va faire beaucoup de comédie. Parce qu'il y a beaucoup de comédie dans la nourriture."

Plus tôt ce mois-ci, YouTube a annoncé le lancement de plusieurs autres chaînes, dont Wigs, qui se concentrera sur des drames scénarisés pour les femmes et TeamUSA, qui proposera du contenu avant les Jeux olympiques de 2012.


YouTube lance une chaîne gastronomique avec des vétérans de la télévision

Bruce Seidel est convaincu que l'avenir de la télévision culinaire ne sera pas vu à la télévision.

C'est pourquoi le vétéran de Food Network et Cooking Channel a quitté la télévision en réseau pour superviser le lancement de la dernière chaîne de contenu originale de YouTube, HUNGRY. La chaîne, qui sera mise en ligne le 2 juillet, devrait proposer un mélange libre de vidéos pratiques et de vidéos culinaires dirigées par des célébrités.

L'entreprise fait partie du plan du site vidéo appartenant à Google Inc. pour lancer environ 100 chaînes de programmation axée sur les niches. Plus tôt ce mois-ci, YouTube s'est engagé à dépenser quelque 200 millions de dollars pour aider à commercialiser ces chaînes sur Google et son réseau publicitaire.

Seidel a été attiré par le projet en partie pour la capacité de YouTube à créer une communauté plus directe avec les téléspectateurs que ce qui est généralement possible avec la télévision en réseau. Il offrait également plus de flexibilité non seulement aux téléspectateurs, mais aussi aux producteurs, qui peuvent plus facilement expérimenter avec le format et le contenu.

YouTube offre également une population démographique jeune et enviable, la cerise sur le gâteau des annonceurs.

"Ce qui est merveilleux avec YouTube, c'est qu'il compte 800 millions d'utilisateurs dans le monde et qu'ils ont tous besoin de manger", a déclaré Seidel lors d'un entretien téléphonique. "J'aime n'en obtenir que 1%."

Le contenu YouTube a historiquement été dominé par des vidéos générées par des utilisateurs à faible et sans budget. Mais Seidel, un ancien cadre supérieur de Food Network qui a supervisé le lancement de son réseau sœur, Cooking Channel, a déclaré que HUNGRY présentera des vidéos produites par des professionnels dignes de n'importe quel réseau.

Au lancement, les vidéos resteront principalement conformes à la convention YouTube, d'une durée d'une à trois minutes, avec de nouveaux épisodes publiés chaque semaine. Seidel a déclaré qu'ils étaient également désireux d'explorer des vidéos de format plus long. D'ici la fin de l'été, la chaîne espère avoir près d'une dizaine de séries, toutes produites en partenariat avec le studio multimédia Electus-IAC, responsable du contenu de la chaîne.

L'une des séries mettra en vedette un autre ancien élève de Food Network, Duff Goldman, le maître des gâteaux derrière l'émission de téléréalité de cette chaîne "Ace of Cakes". Le programme YouTube de Goldman, "Duff's Food World", sera une émission de variétés parfois irrévérencieuse axée sur la culture pop alimentaire, comprenant des visites de restaurants insolites et des projecteurs de clips alimentaires humoristiques du Web et de la télévision.

Goldman servira également de consultant en talents et en programmation pour HUNGRY. Dans ce rôle, il a déclaré qu'il était désireux de faire avancer et reculer la télévision culinaire.

"En gros, l'émission de cuisine à la télévision est presque morte", a-t-il déclaré. "Quand vous regardez la programmation sur n'importe quel type de chaîne alimentaire câblée, vous constatez en quelque sorte que tout est remplacé par des récits de voyage, la concurrence, la réalité. Il n'y a pas beaucoup d'instructions."

La capacité de YouTube à promouvoir une simple vidéo de deux minutes sur la façon de rôtir un poulet - quelque chose qui ne se fait tout simplement pas à la télévision en réseau - est tout aussi séduisante que de créer un contenu qui repousse les limites, a déclaré Goldman.

"C'est magique. Ça n'a pas de limites. Je n'ai pas besoin de faire 22 minutes. Je n'ai pas besoin de faire plaisir aux sponsors. Je peux m'en tirer avec des trucs", a-t-il déclaré.

Parmi les autres séries déjà en production, citons "Brothers Green", qui met en vedette deux frères de Brooklyn qui sont musiciens et "traiteurs souterrains" s'attaquant chaque semaine à de nouveaux défis culinaires, et "Casserole Queens", qui se concentre sur deux femmes d'Austin qui privilégient la cuisine rétro et divertissant.

En fléchissant sa capacité à se concentrer sur les micro-niches, HUNGRY prévoit également des séries sur le porc, la cuisine sans gluten et les desserts italiens.

Le but est simplement d'essayer de nouvelles choses, a déclaré Goldman. Si ça marche, ça va continuer. Si ce n'est pas le cas, ce ne sera pas le cas.

"La nourriture est très précieuse. Les gens deviennent un peu trop sérieux à ce sujet", a-t-il déclaré. "Il y a de la place pour les cuisiniers très sérieux. Mais j'aime aussi rire de moi-même. Alors on va faire beaucoup de comédie. Parce qu'il y a beaucoup de comédie dans la nourriture."

Plus tôt ce mois-ci, YouTube a annoncé le lancement de plusieurs autres chaînes, dont Wigs, qui se concentrera sur des drames scénarisés pour les femmes et TeamUSA, qui proposera du contenu avant les Jeux olympiques de 2012.


YouTube lance une chaîne gastronomique avec des vétérans de la télévision

Bruce Seidel est convaincu que l'avenir de la télévision culinaire ne sera pas vu à la télévision.

C'est pourquoi le vétéran de Food Network et Cooking Channel a quitté la télévision en réseau pour superviser le lancement de la dernière chaîne de contenu originale de YouTube, HUNGRY. La chaîne, qui sera mise en ligne le 2 juillet, devrait proposer un mélange libre de vidéos pratiques et de vidéos culinaires dirigées par des célébrités.

L'entreprise fait partie du plan du site vidéo appartenant à Google Inc. pour lancer environ 100 chaînes de programmation axée sur un créneau. Plus tôt ce mois-ci, YouTube s'est engagé à dépenser quelque 200 millions de dollars pour aider à commercialiser ces chaînes sur Google et son réseau publicitaire.

Seidel a été attiré par le projet en partie pour la capacité de YouTube à créer une communauté plus directe avec les téléspectateurs que ce qui est généralement possible avec la télévision en réseau. Il offrait également plus de flexibilité non seulement aux téléspectateurs, mais aussi aux producteurs, qui peuvent plus facilement expérimenter avec le format et le contenu.

YouTube offre également une population démographique jeune et enviable, la cerise sur le gâteau des annonceurs.

"Ce qui est merveilleux avec YouTube, c'est qu'il compte 800 millions d'utilisateurs dans le monde et qu'ils ont tous besoin de manger", a déclaré Seidel lors d'un entretien téléphonique. "J'aime n'en obtenir que 1%."

Le contenu YouTube a historiquement été dominé par des vidéos générées par des utilisateurs à faible et sans budget. Mais Seidel, un ancien cadre supérieur de Food Network qui a supervisé le lancement de son réseau sœur, Cooking Channel, a déclaré que HUNGRY présentera des vidéos produites par des professionnels dignes de n'importe quel réseau.

Au lancement, les vidéos resteront principalement conformes à la convention YouTube, d'une durée d'une à trois minutes, avec de nouveaux épisodes publiés chaque semaine. Seidel a déclaré qu'ils étaient également désireux d'explorer des vidéos de format plus long. D'ici la fin de l'été, la chaîne espère avoir près d'une dizaine de séries, toutes produites en partenariat avec le studio multimédia Electus-IAC, responsable du contenu de la chaîne.

L'une des séries mettra en vedette un autre ancien élève de Food Network, Duff Goldman, le maître des gâteaux derrière l'émission de téléréalité de cette chaîne "Ace of Cakes". Le programme YouTube de Goldman, "Duff's Food World", sera une émission de variétés parfois irrévérencieuse axée sur la culture pop alimentaire, comprenant des visites de restaurants insolites et des projecteurs de clips alimentaires humoristiques du Web et de la télévision.

Goldman servira également de consultant en talents et en programmation pour HUNGRY. Dans ce rôle, il a déclaré qu'il était désireux de faire avancer et reculer la télévision culinaire.

"En gros, l'émission de cuisine à la télévision est presque morte", a-t-il déclaré. "Quand vous regardez la programmation sur n'importe quel type de chaîne alimentaire câblée, vous constatez en quelque sorte que tout est remplacé par les récits de voyage, la concurrence, la réalité. Il n'y a pas beaucoup d'instructions."

La capacité de YouTube à promouvoir une simple vidéo de deux minutes sur la façon de rôtir un poulet - quelque chose qui ne se fait tout simplement pas à la télévision en réseau - est tout aussi séduisante que de créer un contenu qui repousse les limites, a déclaré Goldman.

"C'est magique. Ça n'a pas de limites. Je n'ai pas besoin de faire 22 minutes. Je n'ai pas besoin de faire plaisir aux sponsors. Je peux m'en tirer avec des trucs", a-t-il déclaré.

Parmi les autres séries déjà en production, citons "Brothers Green", qui met en vedette deux frères de Brooklyn qui sont musiciens et "traiteurs souterrains" s'attaquant à de nouveaux défis culinaires chaque semaine, et "Casserole Queens", qui se concentre sur deux femmes d'Austin qui privilégient la cuisine rétro et divertissant.

En fléchissant sa capacité à se concentrer sur les micro-niches, HUNGRY prévoit également des séries sur le porc, la cuisine sans gluten et les desserts italiens.

Le but est simplement d'essayer de nouvelles choses, a déclaré Goldman. Si ça marche, ça va continuer. Si ce n'est pas le cas, ce ne sera pas le cas.

"La nourriture est très précieuse. Les gens deviennent un peu trop sérieux à ce sujet", a-t-il déclaré. "Il y a de la place pour les cuisiniers très sérieux. Mais j'aime aussi rire de moi-même. Alors on va faire beaucoup de comédie. Parce qu'il y a beaucoup de comédie dans la nourriture."

Plus tôt ce mois-ci, YouTube a annoncé le lancement de plusieurs autres chaînes, dont Wigs, qui se concentrera sur des drames scénarisés pour les femmes et TeamUSA, qui proposera du contenu avant les Jeux olympiques de 2012.


YouTube lance une chaîne gastronomique avec des vétérans de la télévision

Bruce Seidel est convaincu que l'avenir de la télévision culinaire ne sera pas vu à la télévision.

C'est pourquoi le vétéran de Food Network et Cooking Channel a quitté la télévision en réseau pour superviser le lancement de la dernière chaîne de contenu originale de YouTube, HUNGRY. La chaîne, qui sera mise en ligne le 2 juillet, devrait proposer un mélange libre de vidéos pratiques et de vidéos culinaires dirigées par des célébrités.

L'entreprise fait partie du plan du site vidéo appartenant à Google Inc. pour lancer environ 100 chaînes de programmation axée sur les niches. Plus tôt ce mois-ci, YouTube s'est engagé à dépenser quelque 200 millions de dollars pour aider à commercialiser ces chaînes sur Google et son réseau publicitaire.

Seidel a été attiré par le projet en partie pour la capacité de YouTube à créer une communauté plus directe avec les téléspectateurs que ce qui est généralement possible avec la télévision en réseau. Il offrait également plus de flexibilité non seulement aux téléspectateurs, mais aussi aux producteurs, qui peuvent plus facilement expérimenter avec le format et le contenu.

YouTube offre également une population démographique jeune et enviable, la cerise sur le gâteau des annonceurs.

"Ce qui est merveilleux avec YouTube, c'est qu'il compte 800 millions d'utilisateurs dans le monde et qu'ils ont tous besoin de manger", a déclaré Seidel lors d'un entretien téléphonique. "J'aime n'en obtenir que 1%."

Le contenu YouTube a historiquement été dominé par des vidéos générées par des utilisateurs à faible et sans budget. Mais Seidel, un ancien cadre supérieur de Food Network qui a supervisé le lancement de son réseau sœur, Cooking Channel, a déclaré que HUNGRY présentera des vidéos produites par des professionnels dignes de n'importe quel réseau.

Au lancement, les vidéos resteront principalement conformes à la convention YouTube, d'une durée d'une à trois minutes, avec de nouveaux épisodes publiés chaque semaine. Seidel a déclaré qu'ils étaient également désireux d'explorer des vidéos de format plus long. D'ici la fin de l'été, la chaîne espère avoir près d'une dizaine de séries, toutes produites en partenariat avec le studio multimédia Electus-IAC, responsable du contenu de la chaîne.

L'une des séries mettra en vedette un autre ancien élève de Food Network, Duff Goldman, le maître des gâteaux derrière l'émission de téléréalité de cette chaîne "Ace of Cakes". Le programme YouTube de Goldman, "Duff's Food World", sera une émission de variétés parfois irrévérencieuse axée sur la culture pop alimentaire, comprenant des visites de restaurants insolites et des projecteurs de clips alimentaires humoristiques du Web et de la télévision.

Goldman servira également de consultant en talents et en programmation pour HUNGRY. Dans ce rôle, il a déclaré qu'il était désireux de faire avancer et reculer la télévision culinaire.

"En gros, l'émission de cuisine à la télévision est presque morte", a-t-il déclaré. "Quand vous regardez la programmation sur n'importe quel type de chaîne alimentaire câblée, vous constatez en quelque sorte que tout est remplacé par les récits de voyage, la concurrence, la réalité. Il n'y a pas beaucoup d'instructions."

La capacité de YouTube à promouvoir une simple vidéo de deux minutes sur la façon de rôtir un poulet - quelque chose qui ne se fait tout simplement pas à la télévision en réseau - est tout aussi séduisante que de créer un contenu qui repousse les limites, a déclaré Goldman.

"C'est magique. Ça n'a pas de limites. Je n'ai pas besoin de faire 22 minutes. Je n'ai pas besoin de faire plaisir aux sponsors. Je peux m'en tirer avec des trucs", a-t-il déclaré.

Parmi les autres séries déjà en production, citons "Brothers Green", qui met en vedette deux frères de Brooklyn qui sont musiciens et "traiteurs souterrains" s'attaquant à de nouveaux défis culinaires chaque semaine, et "Casserole Queens", qui se concentre sur deux femmes d'Austin qui privilégient la cuisine rétro et divertissant.

En fléchissant sa capacité à se concentrer sur les micro-niches, HUNGRY prévoit également des séries sur le porc, la cuisine sans gluten et les desserts italiens.

Le but est simplement d'essayer de nouvelles choses, a déclaré Goldman. Si ça marche, ça va continuer. Si ce n'est pas le cas, ce ne sera pas le cas.

"La nourriture est très précieuse. Les gens deviennent un peu trop sérieux à ce sujet", a-t-il déclaré. "Il y a de la place pour les cuisiniers très sérieux. Mais j'aime aussi rire de moi-même. Alors on va faire beaucoup de comédie. Parce qu'il y a beaucoup de comédie dans la nourriture."

Plus tôt ce mois-ci, YouTube a annoncé le lancement de plusieurs autres chaînes, dont Wigs, qui se concentrera sur des drames scénarisés pour les femmes et TeamUSA, qui proposera du contenu avant les Jeux olympiques de 2012.


YouTube lance une chaîne gastronomique avec des vétérans de la télévision

Bruce Seidel est convaincu que l'avenir de la télévision culinaire ne sera pas vu à la télévision.

C'est pourquoi le vétéran de Food Network et Cooking Channel a quitté la télévision en réseau pour superviser le lancement de la dernière chaîne de contenu originale de YouTube, HUNGRY. La chaîne, qui sera mise en ligne le 2 juillet, devrait proposer un mélange libre de vidéos pratiques et de vidéos culinaires dirigées par des célébrités.

L'entreprise fait partie du plan du site vidéo appartenant à Google Inc. pour lancer environ 100 chaînes de programmation axée sur les niches. Plus tôt ce mois-ci, YouTube s'est engagé à dépenser quelque 200 millions de dollars pour aider à commercialiser ces chaînes sur Google et son réseau publicitaire.

Seidel a été attiré par le projet en partie pour la capacité de YouTube à créer une communauté plus directe avec les téléspectateurs que ce qui est généralement possible avec la télévision en réseau. Il offrait également plus de flexibilité non seulement aux téléspectateurs, mais aussi aux producteurs, qui peuvent plus facilement expérimenter avec le format et le contenu.

YouTube offre également une population démographique jeune et enviable, la cerise sur le gâteau des annonceurs.

"Ce qui est merveilleux avec YouTube, c'est qu'il compte 800 millions d'utilisateurs dans le monde et qu'ils ont tous besoin de manger", a déclaré Seidel lors d'un entretien téléphonique. "J'aime n'en obtenir que 1%."

Le contenu YouTube a historiquement été dominé par des vidéos générées par des utilisateurs à faible et sans budget. Mais Seidel, un ancien cadre supérieur de Food Network qui a supervisé le lancement de son réseau sœur, Cooking Channel, a déclaré que HUNGRY présentera des vidéos produites par des professionnels dignes de n'importe quel réseau.

Au lancement, les vidéos resteront principalement conformes à la convention YouTube, d'une durée d'une à trois minutes, avec de nouveaux épisodes publiés chaque semaine. Seidel a déclaré qu'ils étaient également désireux d'explorer des vidéos de format plus long. D'ici la fin de l'été, la chaîne espère avoir près d'une dizaine de séries, toutes produites en partenariat avec le studio multimédia Electus-IAC, responsable du contenu de la chaîne.

L'une des séries mettra en vedette un autre ancien élève de Food Network, Duff Goldman, le maître des gâteaux derrière l'émission de téléréalité de cette chaîne "Ace of Cakes". Le programme YouTube de Goldman, "Duff's Food World", sera une émission de variétés parfois irrévérencieuse axée sur la culture pop alimentaire, comprenant des visites de restaurants insolites et des projecteurs de clips alimentaires humoristiques du Web et de la télévision.

Goldman servira également de consultant en talents et en programmation pour HUNGRY. Dans ce rôle, il a déclaré qu'il était désireux de faire avancer et reculer la télévision culinaire.

"En gros, l'émission de cuisine à la télévision est presque morte", a-t-il déclaré. « Quand vous regardez la programmation de n'importe quel type de chaîne alimentaire câblée, vous constatez en quelque sorte que tout est remplacé par des récits de voyage, la concurrence, la réalité. Il n'y a pas beaucoup d'instructions. »

La capacité de YouTube à promouvoir une simple vidéo de deux minutes sur la façon de rôtir un poulet - quelque chose qui ne se fait tout simplement pas à la télévision en réseau - est tout aussi séduisante que de créer un contenu qui repousse les limites, a déclaré Goldman.

"C'est magique. Ça n'a pas de limites. Je n'ai pas besoin de faire 22 minutes. Je n'ai pas besoin de faire plaisir aux sponsors. Je peux m'en tirer avec des trucs", a-t-il déclaré.

Parmi les autres séries déjà en production, citons "Brothers Green", qui met en vedette deux frères de Brooklyn qui sont musiciens et "traiteurs souterrains" s'attaquant à de nouveaux défis culinaires chaque semaine, et "Casserole Queens", qui se concentre sur deux femmes d'Austin qui privilégient la cuisine rétro et divertissant.

En fléchissant sa capacité à se concentrer sur les micro-niches, HUNGRY prévoit également des séries sur le porc, la cuisine sans gluten et les desserts italiens.

Le but est simplement d'essayer de nouvelles choses, a déclaré Goldman. Si ça marche, ça va continuer. Si ce n'est pas le cas, ce ne sera pas le cas.

"La nourriture est très précieuse. Les gens deviennent un peu trop sérieux à ce sujet", a-t-il déclaré. "Il y a de la place pour les cuisiniers très sérieux. Mais j'aime aussi rire de moi-même. Alors on va faire beaucoup de comédie. Parce qu'il y a beaucoup de comédie dans la nourriture."

Plus tôt ce mois-ci, YouTube a annoncé le lancement de plusieurs autres chaînes, dont Wigs, qui se concentrera sur des drames scénarisés pour les femmes et TeamUSA, qui proposera du contenu avant les Jeux olympiques de 2012.


YouTube lance une chaîne gastronomique avec des vétérans de la télévision

Bruce Seidel est convaincu que l'avenir de la télévision culinaire ne sera pas vu à la télévision.

C'est pourquoi le vétéran de Food Network et Cooking Channel a quitté la télévision en réseau pour superviser le lancement de la dernière chaîne de contenu originale de YouTube, HUNGRY. La chaîne, qui sera mise en ligne le 2 juillet, devrait proposer un mélange libre de vidéos pratiques et de vidéos culinaires dirigées par des célébrités.

L'entreprise fait partie du plan du site vidéo appartenant à Google Inc. pour lancer environ 100 chaînes de programmation axée sur un créneau. Plus tôt ce mois-ci, YouTube s'est engagé à dépenser quelque 200 millions de dollars pour aider à commercialiser ces chaînes sur Google et son réseau publicitaire.

Seidel a été attiré par le projet en partie pour la capacité de YouTube à créer une communauté plus directe avec les téléspectateurs que ce qui est généralement possible avec la télévision en réseau. Il offrait également plus de flexibilité non seulement aux téléspectateurs, mais aussi aux producteurs, qui peuvent plus facilement expérimenter avec le format et le contenu.

YouTube offre également une population démographique jeune et enviable, la cerise sur le gâteau des annonceurs.

"Ce qui est merveilleux avec YouTube, c'est qu'il compte 800 millions d'utilisateurs dans le monde et qu'ils ont tous besoin de manger", a déclaré Seidel lors d'un entretien téléphonique. "J'aime n'en obtenir que 1%."

Le contenu YouTube a historiquement été dominé par des vidéos générées par des utilisateurs à faible et sans budget. Mais Seidel, un ancien cadre supérieur de Food Network qui a supervisé le lancement de son réseau sœur, Cooking Channel, a déclaré que HUNGRY présentera des vidéos produites par des professionnels dignes de n'importe quel réseau.

Au lancement, les vidéos resteront principalement conformes à la convention YouTube, d'une durée d'une à trois minutes, avec de nouveaux épisodes publiés chaque semaine. Seidel a déclaré qu'ils étaient également désireux d'explorer des vidéos de format plus long. D'ici la fin de l'été, la chaîne espère avoir près d'une dizaine de séries, toutes produites en partenariat avec le studio multimédia Electus-IAC, responsable du contenu de la chaîne.

L'une des séries mettra en vedette un autre ancien élève de Food Network, Duff Goldman, le maître des gâteaux derrière l'émission de téléréalité de cette chaîne "Ace of Cakes". Le programme YouTube de Goldman, "Duff's Food World", sera une émission de variétés parfois irrévérencieuse axée sur la culture pop alimentaire, comprenant des visites de restaurants insolites et des projecteurs de clips alimentaires humoristiques du Web et de la télévision.

Goldman servira également de consultant en talents et en programmation pour HUNGRY. Dans ce rôle, il a déclaré qu'il était désireux de faire avancer et reculer la télévision culinaire.

"En gros, l'émission de cuisine à la télévision est presque morte", a-t-il déclaré. "Quand vous regardez la programmation sur n'importe quel type de chaîne alimentaire câblée, vous constatez en quelque sorte que tout est remplacé par les récits de voyage, la concurrence, la réalité. Il n'y a pas beaucoup d'instructions."

La capacité de YouTube à promouvoir une simple vidéo de deux minutes sur la façon de rôtir un poulet - quelque chose qui ne se fait tout simplement pas à la télévision en réseau - est tout aussi séduisante que de créer un contenu qui repousse les limites, a déclaré Goldman.

"C'est magique. Ça n'a pas de limites. Je n'ai pas besoin de faire 22 minutes. Je n'ai pas besoin de faire plaisir aux sponsors. Je peux m'en tirer avec des trucs", a-t-il déclaré.

Parmi les autres séries déjà en production, citons "Brothers Green", qui met en vedette deux frères de Brooklyn qui sont musiciens et "traiteurs souterrains" s'attaquant à de nouveaux défis culinaires chaque semaine, et "Casserole Queens", qui se concentre sur deux femmes d'Austin qui privilégient la cuisine rétro et divertissant.

En fléchissant sa capacité à se concentrer sur les micro-niches, HUNGRY prévoit également des séries sur le porc, la cuisine sans gluten et les desserts italiens.

Le but est simplement d'essayer de nouvelles choses, a déclaré Goldman. Si ça marche, ça va continuer. Si ce n'est pas le cas, ce ne sera pas le cas.

"La nourriture est très précieuse. Les gens deviennent un peu trop sérieux à ce sujet", a-t-il déclaré. "Il y a de la place pour les cuisiniers très sérieux. Mais j'aime aussi rire de moi-même. Alors on va faire beaucoup de comédie. Parce qu'il y a beaucoup de comédie dans la nourriture."

Plus tôt ce mois-ci, YouTube a annoncé le lancement de plusieurs autres chaînes, dont Wigs, qui se concentrera sur des drames scénarisés pour les femmes et TeamUSA, qui proposera du contenu avant les Jeux olympiques de 2012.


YouTube lance une chaîne gastronomique avec des vétérans de la télévision

Bruce Seidel est convaincu que l'avenir de la télévision culinaire ne sera pas vu à la télévision.

C'est pourquoi le vétéran de Food Network et Cooking Channel a quitté la télévision en réseau pour superviser le lancement de la dernière chaîne de contenu originale de YouTube, HUNGRY. La chaîne, qui sera mise en ligne le 2 juillet, devrait proposer un mélange libre de vidéos pratiques et de vidéos culinaires dirigées par des célébrités.

L'entreprise fait partie du plan du site vidéo appartenant à Google Inc. pour lancer environ 100 chaînes de programmation axée sur les niches. Plus tôt ce mois-ci, YouTube s'est engagé à dépenser quelque 200 millions de dollars pour aider à commercialiser ces chaînes sur Google et son réseau publicitaire.

Seidel a été attiré par le projet en partie pour la capacité de YouTube à créer une communauté plus directe avec les téléspectateurs que ce qui est généralement possible avec la télévision en réseau. Il offrait également plus de flexibilité non seulement aux téléspectateurs, mais aussi aux producteurs, qui peuvent plus facilement expérimenter avec le format et le contenu.

YouTube offre également une population démographique jeune et enviable, la cerise sur le gâteau des annonceurs.

"Ce qui est merveilleux avec YouTube, c'est qu'il compte 800 millions d'utilisateurs dans le monde et qu'ils ont tous besoin de manger", a déclaré Seidel lors d'un entretien téléphonique. "J'aime n'en obtenir que 1%."

Le contenu YouTube a historiquement été dominé par des vidéos générées par des utilisateurs à faible et sans budget. Mais Seidel, un ancien cadre supérieur de Food Network qui a supervisé le lancement de son réseau sœur, Cooking Channel, a déclaré que HUNGRY présentera des vidéos produites par des professionnels dignes de n'importe quel réseau.

Au lancement, les vidéos resteront principalement conformes à la convention YouTube, d'une durée d'une à trois minutes, avec de nouveaux épisodes publiés chaque semaine. Seidel a déclaré qu'ils étaient également désireux d'explorer des vidéos de format plus long. D'ici la fin de l'été, la chaîne espère avoir près d'une dizaine de séries, toutes produites en partenariat avec le studio multimédia Electus-IAC, responsable du contenu de la chaîne.

L'une des séries mettra en vedette un autre ancien élève de Food Network, Duff Goldman, le maître des gâteaux derrière l'émission de téléréalité de cette chaîne "Ace of Cakes". Le programme YouTube de Goldman, "Duff's Food World", sera une émission de variétés parfois irrévérencieuse axée sur la culture pop alimentaire, comprenant des visites de restaurants insolites et des projecteurs de clips alimentaires humoristiques du Web et de la télévision.

Goldman servira également de consultant en talents et en programmation pour HUNGRY. Dans ce rôle, il a déclaré qu'il était désireux de faire avancer et reculer la télévision culinaire.

"En gros, l'émission de cuisine à la télévision est presque morte", a-t-il déclaré. "Quand vous regardez la programmation sur n'importe quel type de chaîne alimentaire câblée, vous constatez en quelque sorte que tout est remplacé par des récits de voyage, la concurrence, la réalité. Il n'y a pas beaucoup d'instructions."

YouTube's ability to promote a simple two-minute video on how to roast a chicken - something simply not done on network television - is just as alluring as creating content that pushes boundaries, Goldman said.

"It's magic. It doesn't have any boundaries. I don't need to make it 22 minutes. I don't need to make any sponsors happy. I can get away with stuff," he said.

Other series already in production include "Brothers Green," which features a pair of Brooklyn brothers who are musicians and "underground caterers" tackling new culinary challenges every week, and "Casserole Queens," which focuses on two Austin women who favor retro food and entertaining.

Flexing its ability to focus on micro-niches, HUNGRY also plans series on pork, gluten-free cooking and Italian desserts.

The point is to simply try new things, Goldman said. If it works, it will continue. If it doesn't, it won't.

"Food is very precious. People get a little too serious about it," he said. "There's room for the very serious culinarians. But I also like to laugh at myself. So we're going to do a lot of comedy. Because there's a lot of comedy in food."

Earlier this month, YouTube announced the launch of several other channels, including Wigs, which will focus on scripted dramas for women and TeamUSA, which will feature content ahead of the 2012 Olympic Games.


YouTube launching food channel with TV veterans

Bruce Seidel is confident the future of food television won't be seen on television.

Which is why the Food Network and Cooking Channel veteran has checked out of network TV to oversee the launch of YouTube's latest original content channel, HUNGRY. The channel, which goes live July 2, is expected to feature a freewheeling blend of how-to and celebrity-driven food videos.

The venture is part of the Google Inc.-owned video site's plan to launch roughly 100 channels of niche-oriented programming. Earlier this month, YouTube pledged to spend some $200 million to help market those channels across Google and its advertising network.

Seidel was drawn to the project in part for YouTube's ability to create a more direct community with viewers than generally is possible with network television. It also offered more flexibility not just for viewers, but also for producers, who can more easily experiment with format and content.

YouTube also offers an enviably large and young demographic, truly the icing on advertisers' cake.

"The wonderful thing about YouTube is it has 800 million users worldwide and they all need to eat," Seidel said in a telephone interview. "I'd like to get just 1 percent of them."

YouTube content historically has been dominated by low- and no-budget user generated videos. But Seidel, a former top executive at Food Network who oversaw the launch of its sister network, Cooking Channel, said HUNGRY will feature professionally produced videos worthy of any network.

At launch, videos will stick mostly with YouTube convention, running one to three minutes, with new episodes posted weekly. Seidel said they also are eager to explore longer format videos. By the end of the summer, the channel hopes to have close to a dozen series, all produced in partnership with multimedia studio Electus-IAC, which is responsible for the channel's content.

One of the series will feature fellow Food Network alumnus Duff Goldman, the cake master behind that channel's reality show "Ace of Cakes." Goldman's YouTube program, "Duff's Food World," will be a sometimes irreverent variety show focused on food pop culture, including visits to unusual restaurants and spotlights of humorous food clips from the Web and TV.

Goldman also will serve as a talent and programming consultant for HUNGRY. In that role, he said he is eager to push food television both forward and backward.

"Basically, the cooking show on television is almost dead," he said. "When you look at the programming on any kind of cable food channel, you kind of find that everything is being replaced by travelogues, competition, reality. There is not a lot of instruction."

YouTube's ability to promote a simple two-minute video on how to roast a chicken - something simply not done on network television - is just as alluring as creating content that pushes boundaries, Goldman said.

"It's magic. It doesn't have any boundaries. I don't need to make it 22 minutes. I don't need to make any sponsors happy. I can get away with stuff," he said.

Other series already in production include "Brothers Green," which features a pair of Brooklyn brothers who are musicians and "underground caterers" tackling new culinary challenges every week, and "Casserole Queens," which focuses on two Austin women who favor retro food and entertaining.

Flexing its ability to focus on micro-niches, HUNGRY also plans series on pork, gluten-free cooking and Italian desserts.

The point is to simply try new things, Goldman said. If it works, it will continue. If it doesn't, it won't.

"Food is very precious. People get a little too serious about it," he said. "There's room for the very serious culinarians. But I also like to laugh at myself. So we're going to do a lot of comedy. Because there's a lot of comedy in food."

Earlier this month, YouTube announced the launch of several other channels, including Wigs, which will focus on scripted dramas for women and TeamUSA, which will feature content ahead of the 2012 Olympic Games.


YouTube launching food channel with TV veterans

Bruce Seidel is confident the future of food television won't be seen on television.

Which is why the Food Network and Cooking Channel veteran has checked out of network TV to oversee the launch of YouTube's latest original content channel, HUNGRY. The channel, which goes live July 2, is expected to feature a freewheeling blend of how-to and celebrity-driven food videos.

The venture is part of the Google Inc.-owned video site's plan to launch roughly 100 channels of niche-oriented programming. Earlier this month, YouTube pledged to spend some $200 million to help market those channels across Google and its advertising network.

Seidel was drawn to the project in part for YouTube's ability to create a more direct community with viewers than generally is possible with network television. It also offered more flexibility not just for viewers, but also for producers, who can more easily experiment with format and content.

YouTube also offers an enviably large and young demographic, truly the icing on advertisers' cake.

"The wonderful thing about YouTube is it has 800 million users worldwide and they all need to eat," Seidel said in a telephone interview. "I'd like to get just 1 percent of them."

YouTube content historically has been dominated by low- and no-budget user generated videos. But Seidel, a former top executive at Food Network who oversaw the launch of its sister network, Cooking Channel, said HUNGRY will feature professionally produced videos worthy of any network.

At launch, videos will stick mostly with YouTube convention, running one to three minutes, with new episodes posted weekly. Seidel said they also are eager to explore longer format videos. By the end of the summer, the channel hopes to have close to a dozen series, all produced in partnership with multimedia studio Electus-IAC, which is responsible for the channel's content.

One of the series will feature fellow Food Network alumnus Duff Goldman, the cake master behind that channel's reality show "Ace of Cakes." Goldman's YouTube program, "Duff's Food World," will be a sometimes irreverent variety show focused on food pop culture, including visits to unusual restaurants and spotlights of humorous food clips from the Web and TV.

Goldman also will serve as a talent and programming consultant for HUNGRY. In that role, he said he is eager to push food television both forward and backward.

"Basically, the cooking show on television is almost dead," he said. "When you look at the programming on any kind of cable food channel, you kind of find that everything is being replaced by travelogues, competition, reality. There is not a lot of instruction."

YouTube's ability to promote a simple two-minute video on how to roast a chicken - something simply not done on network television - is just as alluring as creating content that pushes boundaries, Goldman said.

"It's magic. It doesn't have any boundaries. I don't need to make it 22 minutes. I don't need to make any sponsors happy. I can get away with stuff," he said.

Other series already in production include "Brothers Green," which features a pair of Brooklyn brothers who are musicians and "underground caterers" tackling new culinary challenges every week, and "Casserole Queens," which focuses on two Austin women who favor retro food and entertaining.

Flexing its ability to focus on micro-niches, HUNGRY also plans series on pork, gluten-free cooking and Italian desserts.

The point is to simply try new things, Goldman said. If it works, it will continue. If it doesn't, it won't.

"Food is very precious. People get a little too serious about it," he said. "There's room for the very serious culinarians. But I also like to laugh at myself. So we're going to do a lot of comedy. Because there's a lot of comedy in food."

Earlier this month, YouTube announced the launch of several other channels, including Wigs, which will focus on scripted dramas for women and TeamUSA, which will feature content ahead of the 2012 Olympic Games.


YouTube launching food channel with TV veterans

Bruce Seidel is confident the future of food television won't be seen on television.

Which is why the Food Network and Cooking Channel veteran has checked out of network TV to oversee the launch of YouTube's latest original content channel, HUNGRY. The channel, which goes live July 2, is expected to feature a freewheeling blend of how-to and celebrity-driven food videos.

The venture is part of the Google Inc.-owned video site's plan to launch roughly 100 channels of niche-oriented programming. Earlier this month, YouTube pledged to spend some $200 million to help market those channels across Google and its advertising network.

Seidel was drawn to the project in part for YouTube's ability to create a more direct community with viewers than generally is possible with network television. It also offered more flexibility not just for viewers, but also for producers, who can more easily experiment with format and content.

YouTube also offers an enviably large and young demographic, truly the icing on advertisers' cake.

"The wonderful thing about YouTube is it has 800 million users worldwide and they all need to eat," Seidel said in a telephone interview. "I'd like to get just 1 percent of them."

YouTube content historically has been dominated by low- and no-budget user generated videos. But Seidel, a former top executive at Food Network who oversaw the launch of its sister network, Cooking Channel, said HUNGRY will feature professionally produced videos worthy of any network.

At launch, videos will stick mostly with YouTube convention, running one to three minutes, with new episodes posted weekly. Seidel said they also are eager to explore longer format videos. By the end of the summer, the channel hopes to have close to a dozen series, all produced in partnership with multimedia studio Electus-IAC, which is responsible for the channel's content.

One of the series will feature fellow Food Network alumnus Duff Goldman, the cake master behind that channel's reality show "Ace of Cakes." Goldman's YouTube program, "Duff's Food World," will be a sometimes irreverent variety show focused on food pop culture, including visits to unusual restaurants and spotlights of humorous food clips from the Web and TV.

Goldman also will serve as a talent and programming consultant for HUNGRY. In that role, he said he is eager to push food television both forward and backward.

"Basically, the cooking show on television is almost dead," he said. "When you look at the programming on any kind of cable food channel, you kind of find that everything is being replaced by travelogues, competition, reality. There is not a lot of instruction."

YouTube's ability to promote a simple two-minute video on how to roast a chicken - something simply not done on network television - is just as alluring as creating content that pushes boundaries, Goldman said.

"It's magic. It doesn't have any boundaries. I don't need to make it 22 minutes. I don't need to make any sponsors happy. I can get away with stuff," he said.

Other series already in production include "Brothers Green," which features a pair of Brooklyn brothers who are musicians and "underground caterers" tackling new culinary challenges every week, and "Casserole Queens," which focuses on two Austin women who favor retro food and entertaining.

Flexing its ability to focus on micro-niches, HUNGRY also plans series on pork, gluten-free cooking and Italian desserts.

The point is to simply try new things, Goldman said. If it works, it will continue. If it doesn't, it won't.

"Food is very precious. People get a little too serious about it," he said. "There's room for the very serious culinarians. But I also like to laugh at myself. So we're going to do a lot of comedy. Because there's a lot of comedy in food."

Earlier this month, YouTube announced the launch of several other channels, including Wigs, which will focus on scripted dramas for women and TeamUSA, which will feature content ahead of the 2012 Olympic Games.


Voir la vidéo: Duff Goldmans Secrets to the Perfect Layer Cake. Celebrity Chef. Food How To