bj.blackmilkmag.com
Nouvelles recettes

Une conversation avec le chef de Miami Daniel Serfer de Blue Collar and Mignonette

Une conversation avec le chef de Miami Daniel Serfer de Blue Collar and Mignonette


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Daniel Serfer est l'un des chefs locaux les plus créatifs et les plus appréciés de Miami. Natif de The Magic City, Serfer s'est formé au Cordon Bleu, puis a acquis ses galons culinaires en travaillant sous la direction d'Allen Susser au Chef Allen's. Susser a finalement nommé Serfer chef exécutif du 15th Street Fisheries & Dockside Café à Fort Lauderdale, en Floride, où Serfer a rapidement réorganisé l'ensemble du restaurant, créant un menu plus moderne et accessible.

En 2012, Serfer a ouvert son premier restaurant, Blue Collar, proposant une carte de plats réconfortants américains contemporains dans un cadre intimiste (dans le quartier cool de MiMo). Le restaurant est rapidement devenu un favori local, satisfaisant à la fois les carnivores et les végétariens.

En avril 2014, Serfer a annoncé l'ouverture de son deuxième restaurant, un bar à huîtres appelé Mignonette. Au cours de l'année qui a suivi son ouverture, le restaurant (dans le quartier en plein essor d'Edgewater) est resté chaud, conservant un flux constant de convives locaux et de passage à la recherche d'une expérience de fruits de mer délicieuse, amusante et traditionnelle. Le menu propose des classiques comme les huîtres Rockefeller, les rouleaux de homard chauds et le Clams Casino, ainsi que des incontournables comme la célèbre côte de bœuf.

Serfer a pris le temps de discuter avec The Daily Meal de son expérience d'ouverture d'un deuxième restaurant, de son approche générale de la nourriture et de ses bêtes noires au restaurant.

Quel a été votre premier emploi dans la restauration ?

J'ai travaillé à Tallahassee quand j'étais à l'université dans un endroit appelé Po' Boys Creole Café. C'était un peu comme un Dip-N-Dunk : le tremper dans la farine, le tremper dans la friteuse. Il y avait beaucoup de monde, donc il y avait une grande foule de déjeuners en même temps. Donc, même si la nourriture n'était pas si complexe, cela m'a vraiment appris à être organisée et rapide; les sandwichs y sont excellents. La chose la plus difficile que j'ai jamais faite a été d'ouvrir Mignonette, car je ne peux pas être à deux endroits à la fois.

Lorsque vous entrez pour la première fois dans un restaurant, que recherchez-vous comme signe qu'il est bien géré et que ce sera une bonne expérience ?

J'aime voir que les gens ne restent pas là ; les gens ne sont pas sur leur téléphone. Je pense que c'est évident - vous savez quand vous entrez dans un restaurant si c'est bien ou non. Ma bête noire, cependant, ce sont les hôtes arrogants ou les hôtesses. Je pourrais être en short et en tongs - nous sommes à Miami après tout - mais malgré ce que je porte, je mérite toujours un bon service et ne pas être traité à la porte comme si je ne pouvais pas me permettre de manger à cet endroit . C'est généralement révélateur de mon expérience. Et l'inverse est vrai - lorsque vous entrez et qu'un hôte est chaleureux et courtois, cela se traduit généralement par le reste du repas.

Quelle est l'expérience culinaire la plus transcendantale que vous ayez jamais vécue ?

Probablement quand j'étais à Azul quand Michelle (Bernstien) était là. La veille du Nouvel An de 2002 à 2003, elle a fait un prix fixe. J'étais dans ma première année d'université, et j'ai accepté, et c'est à ce dîner que j'ai décidé de travailler dans la cuisine au lieu de devenir avocat. Ce repas l'a vraiment changé. C'était trop bien.

Plus souvent, j'aime NAOE, j'aime Milos et j'aime l'omelette à Verde est l'une des meilleures choses à manger dans toute la ville. C'est une omelette française parfaite et vous ne voyez pas beaucoup cela.

Selon vous, quelles sont les principales similitudes et différences entre Blue Collar et Mignonette ?

Si vous allez dans chaque restaurant dos à dos, il est très évident qu'ils partagent le même ADN. La façon dont le personnel interagit avec les clients et ce que nous essayons d'accomplir - et, bien sûr, le menu de légumes. Je pense que vous pouvez très bien voir que les os sont similaires. Même dans la nourriture, l'un est lourd de fruits de mer et l'autre plus axé sur la viande, mais vous regardez les préparations et les deux sont très simples et très accessibles pour le client. La plus grande différence serait que l'un est lourd en fruits de mer et l'autre en terre. De plus, Mignonette est notre deuxième restaurant, nous avons donc essayé un peu plus le design et l'ambiance. Au fur et à mesure que je grandis, j'espère que les restaurants le feront aussi.

Cela a-t-il été difficile de partager votre temps entre les deux restaurants ?

La chose la plus difficile que j'ai jamais faite a été d'ouvrir Mignonette, car je ne peux pas être à deux endroits à la fois. Il s'agissait vraiment de laisser les personnes en place – les gestionnaires et les chefs – les laisser faire leur travail et leur faire confiance pour le faire. Et trouver le bon équilibre entre les endroits où passer mon temps est toujours un processus continu. Au début, c'était si dur. Pour Blue Collar, j'y ai passé littéralement 14 heures par jour, tous les jours pendant deux ans. Donc, quand nous avons ouvert Mignonette et dans les six mois qui ont précédé, c'était très difficile. Maintenant, je pense avoir trouvé un bon équilibre sur la façon de gérer les deux et de ne pas perdre grand-chose.

Quel est un aliment que vous n'appréciez pas particulièrement ?

Je n'aime pas trop le poulpe, alors j'ai dit à Bobby (Frank, le chef de cuisine de Mignonette) : "Montre-moi un poulpe que j'aime". poulpe sous vide qui est désormais en permanence au menu]. Maintenant que je suis à deux endroits, je laisse le chef de cuisine élaborer plus de menus que par le passé. Je les laisse trouver leurs propres trucs et fléchir leurs capacités, parce qu'ils le veulent et je le veux.

Qu'est-ce qui vous passionne dans l'environnement alimentaire d'aujourd'hui ?

J'aime le fait que tout le monde soit très enthousiasmé par les huîtres - de plus en plus de bars crus et de bars à huîtres s'ouvrent ici, et je pense que c'est génial. J'ai entendu quelqu'un décrire comme une « culture en demi-tasse ».

Avez-vous rencontré des snobs d'huîtres ou de homards ?

Nous avons été très chanceux jusqu'à présent. En fait, l'autre jour, quelqu'un est venu du Connecticut et ils ont beaucoup apprécié le rouleau de homard – nous faisons le style de la Nouvelle-Angleterre avec le beurre chaud. Évidemment, le homard du Maine écrase toujours le homard de Floride. Mais, la même huître que vous mangeriez dans un bar à huîtres dans le nord est la même que j'ai ici. Tant que nous le gardons au froid et que nous le décortiquons correctement, il devrait avoir le même goût. Nous avons eu plus de "Je viens de tel et tel et c'est vraiment génial" plutôt que le contraire.

Qu'est-ce que les gens devraient acheter maintenant pour faire à la maison?

Cuisses de poulet! La poitrine de poulet craint. Les cuisses de poulet sont si bonnes et elles pardonnent beaucoup plus que la poitrine en ce qui concerne la capacité de garder la viande humide. J'ai un nouveau gril à bois chez moi – j'utilise du cerisier et du chêne, et je suis obsédé par la cuisson du poulet dessus. Je n'aime généralement pas beaucoup le poulet à moins qu'il ne soit frit ou dans la nourriture chinoise, mais je peux y mettre du poulet et je l'apprécie beaucoup, c'est facile - ail, thym, huile, sel et poivre. Avant même d'avoir un grill et de vivre dans un appartement, nous faisions des cuisses de poulet dans une poêle ou au four. Nous avons des cuisses de poulet au menu chez Mignonette et parfois chez Blue Collar. Je pense que ce serait génial si plus de gens cédaient à la cuisse de poulet à la maison.


Une conversation avec le chef de Miami Daniel Serfer de Blue Collar and Mignonette - Recettes

Cette semaine, Danny Serfer's Vinaigrette Sub Shop ouvre ses portes au centre-ville de Miami, tandis que plus de 30 bars et restaurants de Miami participeront à la Negroni Week de cette année. De plus, la première semaine des restaurants Flavours of Kendall démarre, offrant des promotions spéciales et des offres de restauration jusqu'au dimanche, et la série de dîners Midnight Munchies du Yardbird Southern Table & Bar est de retour.

DÉVELOPPER

Semaine Negroni à Miami. Le Negroni est l'un des plus grands cocktails du monde. La libation italienne, à base de gin, de vermouth et de Campari, est un mélange classique de sucré et d'amer. C'est aussi l'une des rares boissons à avoir sa propre semaine. Boire magazine et Campari ont consacré la dernière semaine de juin aux Negroni pour une bonne cause. Chaque bar ou restaurant qui s'inscrit choisit une organisation à but non lucratif parmi la liste de plus de 30 partenaires caritatifs officiels de la Negroni Week et fait un premier don pour participer. Il donne ensuite une partie du produit de la vente du Negroni présenté. Du lundi au dimanche, la sixième édition de la Negroni Week sera célébrée dans le monde entier, avec plus de 10 000 lieux participants de San Francisco à Sydney. La célébration a permis de recueillir près de 2 millions de dollars à ce jour pour diverses causes caritatives. Plus de 30 bars et restaurants de Miami participeront cette année, alors consultez la liste des favoris, planifiez votre semaine en conséquence et sentez-vous bien en sirotant ce cocktail savamment conçu.


Est-ce que Mignonette est votre huître ?

Qui ne voudrait pas aimer Mignonette, le charmeur de 52 places situé dans un bâtiment vintage des années 1930 utilisé d'abord comme station-service ? La baie que traversaient les voitures est maintenant la salle à manger avant. Le plus vieux cimetière de Miami se trouve de l'autre côté de la rue. L'une des plus anciennes synagogues de la ville se trouve en haut de la rue.

La mignonnette tire son nom de la sauce au vin rouge, au poivre et aux échalotes servie avec des huîtres crues. Le menu d'huîtres du restaurant est proposé via des lettres surdimensionnées sur un tableau de style cinéma au-dessus du bar de huit places qui donne sur la cuisine ouverte. Les huîtres de la côte ouest (Royal Miyagi et Kumamoto, par exemple) sont sur la gauche. Les huîtres de la côte Est (elles peuvent inclure Beavertail et Riptide) sont sur la droite. Vous ferez bien de les commander, quitte à demander une fourchette.

Le chef et copropriétaire Daniel Serfer a attiré l'attention il y a trois ans lorsqu'il a ouvert Blue Collar, où les plats réconfortants comprennent des latkes de pommes de terre, des cheeseburgers, du rôti et du jambalaya servis dans un cadre chaleureux et convivial. Maintenant, imaginez le même chef, propriétaire du restaurant avec l'avocat et blogueur de restaurants Ryan Roman, tournant ses talents vers les huîtres Rockefeller (19 $), les tours de fruits de mer (55 $ à 90 $) et le poisson entier rôti (prix du marché).


HORAIRE DES TABLES SWANK FARMS 2018-2019

Les gourmands se préparent, car Swank Farms a annoncé son programme de table Swank 2018/19 réunissant plus de 80 chefs célèbres du sud de la Floride et au-delà pendant la saison des récoltes. La saison démarre le dimanche 18 novembre avec le brunch du sud de Crazy Uncle Mike.

Cette saison, Swank est ravi d'accueillir son nouveau chef résident, Sam Horrocks, qui travaillera aux côtés de chaque chef invité. Il animera également les brunchs de Pâques et de la fête des mères. Le brunch à Swank Farms est une affaire de famille, ils auront donc une sélection d'activités adaptées aux enfants pour garder les plus jeunes actifs et occupés, y compris une chasse aux œufs de Pâques le dimanche de Pâques, tandis que les adultes sirotent des mimosas à volonté, Bloody Mary&# 8217s et bières artisanales.

L'équipe de Swank Farms a également prévu plusieurs événements très spéciaux pour 2018/19, notamment un dîner de réunion 3030 Ocean où le fondateur Dean Max et sa désormais légendaire équipe de chefs célébreront l'histoire du restaurant de Fort Lauderdale. Une équipe de 24 chefs étoilés de l'institution récemment fermée de Delray Beach 32 East est également réunie, pour le plus grand dîner Swank à ce jour. Cette saison, les grands chefs de Milwaukee, Martha's Vineyard, Boston et Louisville auront également l'occasion de montrer leurs compétences lors d'une prise de contrôle de la ville. Et bien sûr, le bien-aimé White Party reviendra.

Basée à Loxahatchee Groves, Swank est une ferme hydroponique qui est devenue célèbre dans la région pour la qualité irréprochable des légumes cultivés sur place, produisant plus de 350 variétés de légumes, de fleurs comestibles et de micro-pousses pour les meilleurs restaurants de la région. Ce qui a commencé comme un dîner intime de 70 personnes en 2011 est devenu 18 événements uniques où les Swanks honorent la ferme et le processus de croissance, tout en collectant des fonds pour des œuvres de bienfaisance locales.

Il y a quelque chose de différent et de spécial à s'asseoir pour manger là où la nourriture pousse, donc les dîners Swank Table se vendent rapidement. Pour obtenir des billets et des informations supplémentaires, veuillez visiter www.swankspecialtyproduce.com.

SWANK TABLE à Swank Farms – Dîners

2 décembre – Dîner Réveillon

  • Avantage : Chiens d'assistance New Horizon
  • Musique de : The Rockin Jake Band
  • Chef Rick Mace, Café Boulud Palm Beach
  • Chef James King, 3800 Océan
  • Chef James Versfelt, Le Shelborne
  • Chef Mark Militello, Ristorante de Josie
  • Chef Sebastian Setticasi, Ristorante de Josie
  • Chef pâtissier Zachary Detweiller, EAU Resort & Spa
  • Société de brassage de chevaux à vapeur

Marché agricole du 6 janvier –

  • Avantage : Slow Food, Glades to Coast
  • Musique de : The Homegrown Sinners
  • Chef Clark Bowen, Boulud Sud Miami
  • Chef Michael Hackman, aïoli
  • Chef Daniel Serfer, Mignonette et Col Bleu
  • Chef Suzanne Perrotto, Brulé Bistro
  • Chef pâtissier Devon Braddock, Mignonette
  • Mixologue Jessica Bell, El Camino
  • Baril de brassage des moines

27 janvier – Nouvel an chinois – Année du cochon

  • Bénéficiaire : Festival des Arts, Boca Raton
  • Musique de : Taylor Loren
  • Chef Joe Ferro, The Admirals Club
  • Chef Danny Ganem, L'Hôtel Betsy
  • Chef José Mendin, Groupe Pubbelly
  • Chef Raheem Sealey, KYU
  • Chef Marianne Daly, Bazille
  • Cocktails par : 123 Datura
  • Brasserie Complice & Cidrerie

10 février – Retournez la musique des années 70

  • Bénéficiant : Repas à Roulettes des Palm Beaches
  • Musique de : Pawn$hop
  • Chef Brendan Conner, Whisky Gourmet Food & Catering
  • Chef James Everett, Bois flotté
  • Chef David Schroeder, Brick & Barrel
  • Chef Thomas Op't Holt, 50 Océan
  • Boulanger Loic Autret, Boulangerie Loic & Café
  • Mixologue Justin Himmelbaun, Mucho Gusto
  • Brasserie Funky Buddha

10 mars – L'amour des légumes

  • Bénéficiaire : Centre Caridad
  • Chef Eric Baker, Mazie's
  • Chef Clayton Carnes, Cholo Soy
  • Chef Jorge Ramos, Conrad Fort Lauderdale Beach
  • Chef Nina Kauder, Beach Scene Productions
  • Chef pâtissier Bashar Al Shamali, Four Seasons Resort Palm Beach
  • Cocktails par : Four Seasons Resort Palm Beach
  • DeVour Brewing Company

31 mars – 3030 Dîner de la réunion de l'océan

  • Bénéficiaire : Palm Beach State College Foundation
  • Musique de : Killbillies
  • Fondateur Dean Max, DJM Restaurants
  • Chef Paula DaSilva, Burlock Coast au Ritz Carlton
  • Chef Jeremy Ford, graine tenace
  • Chef Adrienne Grenier, 3030 Océan
  • Chef Brooke Mallory, 3030 Océan
  • Chef Pushkar Marathe, Ghee Indian Restaurant Design District
  • Chef Niven Patel, Ghee Indian Restaurant Miami
  • Chef Pâtissier, 3030 Océan
  • Chef Barman Jean-Pierre Belonni, Burlock Coast au Ritz Carlton
  • Brasserie de la rivière Tarpon

7 avril – Vetu de Blanc 6e White Party annuel

  • Bénéficiant : Les éclaireurs de Palm Beach et les comtés de Martin
  • Musique de : The Homegrown Sinners
  • Chef José Gamez, Four Seasons Resort Palm Beach
  • Chef Brad Kilgore, Alter
  • Chef Michael Pirolo, Macchialina
  • Chef Andris Salmanis, City Cellar Wine Bar & Grill
  • Boulanger Jennifer Johnson, gâteaux personnalisés de Johnson
  • Mixologue Shawn Powell, City Cellar Wine Bar & Grill
  • Société de brassage de la société civile

28 avril – Les trois petits cochons du « Gloucestershire »

  • Bénéficiant : Conseil culturel du comté de Palm Beach / Programmes artistiques pour enfants
  • Musique de : Déraciner Hootenanny
  • Chef Kevin Darr, Boca Raton de Louie Bossi
  • Chefs Daniel Ramos et Jason Brown, Red Splendor
  • Chef John Thomas, Sassafras
  • Chef Jeremy Carrier, Sweetwater
  • Chef pâtissier Kursten Restivo, Palm Beach Marriott Singer Island
  • Mixologue Mario Villar, Brick & Barrel
  • Brasserie Twisted Trunk

SÉRIE MAÎTRE CHEF

  • 12 janvier – Milwaukee, Wisconsin
  • Bénéficiant : Opéra de Palm Beach
  • Musique de : Nouveau Honkies
  • Cocktails par : Sweetwater
  • Chef A.J Dixon, Lazy Susan
  • Chef Jonathan Manyo, Morel
  • Chef Dave Swanson, Braise

2 février – Martha’s Vineyard, Massachusetts

  • Organisme de bienfaisance : les éclaireurs de Palm Beach et du comté de Martin
  • Cocktails par : Sweetwater
  • Chef Christopher Gianfreda, Outermost Inn
  • Chef Noah Kincaide, Atria
  • Chef Carlos Montoya, Jardin Est

16 mars – Louisville, Kentucky

  • Bénéficiaire : Femmes des communautés occidentales
  • Musique de : Sosos
  • Cocktails par : Sweetwater
  • Chef Alan Grimm, Lilly's Bistro
  • Chef Jeff Dailey et Chef Ryan Smith, Harvest
  • Chef Mike Wajda, Proof on Maine

23 mars – Boston, Massachusetts

13 avril: Delray Beach 󈬐” East Farm and Wine Dinner

  • Avantage : Petits sourires
  • Musique de : Killbillies
  • Cocktails par : Sweetwater
  • Nick Morfogen, Pine Tree Country Club, Boynton Beach
  • Eric Morales, École Saint-André, Boca Raton
  • Jeremy Carrier, Sweetwater, plage de Boynton
  • Joe Anthony, Gabriel Kreuther, New York
  • Anthony Fiorini, Fish House de Luff, Boca Raton
  • AJ Benaquisto, Vero Disney, Vero Beach
  • Ryan Brown, chef personnel, Palm Beach
  • Nunzio Scordo, Driftwood Southern Kitchen, Caroline du Nord
  • Lee Mazor, Lovlee Bakeshop, Fort Lauderdale
  • Jessie Steele, Death & Glory, Delray Beach
  • Dan Dore, Death & Glory, Delray Beach
  • Bill Ring, Harvest Seasonal Grill, Delray Beach
  • Bill Weiss, Island Creek Oyster Co., Boston
  • Eric Morales, Boca West Country Club, Boca Raton
  • Gary Wood, Gourmet International Pompano Beach
  • Travis Vaughn, Greffe, Wisconsin
  • Justin Shreiber, Country Club de Floride, Boynton Beach
  • TJ Sanders, Atlanta Breakfast Club, Atlanta
  • Phil Lendoff, Atlanta Breakfast Club, Atlanta
  • Ana Rivera, H & F Bread Co., Atlanta
  • John Thomas, Sassafras, West Palm Beach
  • Alex Tubero, Union Square Café, New York
  • Ian Hamlett, Club de golf Pine Tree, Boynton Beach
  • Matt O’Connell – Nothingman Studios, barman

4 mai – Marché de la viande

  • Avantage : Wellington Cares
  • Musique de : Kat Riggins
  • Cocktails par : Sweetwater
  • Chef Sean Brasel, Meat Market Palm Beach & Miami Beach

BRUNCHS FERMES SWANK

18 novembre – Brunch du Sud

  • Chef Tara Abrams, Crazy Uncle Mike's
  • Maître brasseur, Corey Wilson
  • Musique de : The Homegrown Sinners

24 février – Manger, boire, brunch avec le Hilton

21 avril – dimanche de Pâques

12 mai – Fête des Mères

À PROPOS DES FERMES SWANK :

Swank Farm a été lancé en 1996 par l'équipe mari/femme Darrin et Jodi Swank. Ce qui a commencé comme une petite exploitation de laitue est devenu une entreprise beaucoup plus vaste produisant plus de 350 variétés de produits de spécialité sur 20 acres à Loxahatchee Groves. Ils fournissent des légumes, des fleurs comestibles et des micro-pousses aux meilleurs restaurants du sud de la Floride et leurs produits peuvent être trouvés sur les marchés de producteurs locaux en saison. Leurs 8500 pieds carrés. la grange à poteaux est disponible pour des événements privés, y compris des mariages.

www.swankspecialtyproduce.com
Facebook | Instagram
Kit média : http://bit.ly/2yKtFqg
Vidéo : https://player.vimeo.com/video/235889033

Se sentir inspiré pour cuisiner votre propre repas de la ferme à la table, consultez le post de mon ami: Poulet farci Caprese facile au four


Histoires liées

Regardez de plus près: Mignonette Uptown à North Miami Beach

Les distributeurs alimentaires nationaux engloutissent les fournisseurs de Floride

Le départ du chef de cuisine blesse le nouveau lieu de Danny Serfer, Mignonette Uptown

"Nous avons vraiment eu une bonne réaction jusqu'à présent. Les gens peuvent percevoir la valeur. Vous obtenez quatre plats pour moins de 40 $, avec les mêmes portions que vous obtiendriez normalement du côté des protéines et du côté du dessert."

L'un des bonus sont les plats d'accompagnement que les invités peuvent choisir d'associer au plat principal. Mignonette Uptown, comme les autres restaurants de Serfer &mdash Blue Collar et l'original Mignonette &mdash propose environ 20 accompagnements préparés avec la créativité pour laquelle Serfer est connu. Les choix incluent des betteraves avec du fromage bleu et des noisettes, des carottes rôties avec de l'amaretto et du miel et des pêches grillées avec une vinaigrette aux arachides, qui font toutes honte aux choix traditionnels comme la purée de pommes de terre et le brocoli cuit à la vapeur.

« Obtenir un très bon repas tout en ayant à participer un peu, c'est en fait assez génial ! » dit Serfer.

Gardez Miami New Times gratuit. Depuis que nous avons commencé Miami New Times, il a été défini comme la voix libre et indépendante de Miami, et nous aimerions qu'il en soit ainsi. Offrir à nos lecteurs un accès gratuit à une couverture incisive des nouvelles locales, de la nourriture et de la culture. Produire des histoires sur tout, des scandales politiques aux nouveaux groupes les plus en vogue, avec des reportages audacieux, une écriture élégante et des membres du personnel qui ont tout remporté, du prix Sigma Delta Chi de rédaction de longs métrages de la Society of Professional Journalists à la Casey Medal for Meritorious Journalism. Mais avec l'existence du journalisme local en état de siège et les baisses de revenus publicitaires ayant un impact plus important, il est plus que jamais important pour nous de rallier notre soutien au financement de notre journalisme local. Vous pouvez nous aider en participant à notre programme d'adhésion "I Support", nous permettant de continuer à couvrir Miami sans paywalls.


Mignonette devient encore plus amateur avec pratiquement un tout nouveau menu et emplacement Uptown

A s si vous aviez besoin de plus de raisons pour vous faire plaisir à Mignonette (une douzaine de bivalves perpétuellement en rotation et le meilleur lobster roll de la ville), le meilleur duo chef/avocat derrière le bar à huîtres et la maison de fruits de mer à la New Orleans — Daniel Serfer et Romain Romain– ont pris leur enfant amoureux du restaurant et lui ont donné un frère. Entrez dans Mignonette Uptown, nichée dans l'ancienne caravane de Hannah's Gourmet Diner, que Serfer fréquentait enfant. Quoi de mieux, le menu est (pour la plupart) complètement différent grâce à la main habile du chef de cuisine Antoine Ciancio dont vous connaissez peut-être la nourriture dans des endroits tels que Michael's Genuine, 27 Restaurant & Bar et Alter. Oh, et il a également perfectionné ses compétences culinaires avec certains chefs primés James Beard : Sean Brock chez McCrady's à Charleston et Jodi Adams chez Trade à Boston.

Alors que Mignonette Uptown est son bébé, en quelque sorte, ce sont les convives qu'il dorlote avec un type de putain de cuisine raffinée avec goût distinctif mais aligné de la même manière qui rend Mignonette Downtown (comme on l'appelle maintenant avec ironie) génial, et vaut le détour uptown . Plutôt que des biscuits au babeurre avec de la confiture et du beurre en rotation, il y a Petits pains en fonte tout style bagel. Au lieu de Saint-Jacques poêlées à l'andouille, foie gras et polenta sale, le Pétoncles Buffalo ont été aspergés de sauce piquante et servis avec du gorgonzola et de la peau de poulet croustillante pour une bouchée qui continue de donner une fois que c'est fini. Non, vous ne pouvez pas manger d'œufs farcis au homard, mais ils ne vous manqueront pas grâce à un Trempette De Poisson Fumé tout le monde à votre table regardera (et se disputera poliment) le dernier biscuit salé. carbonisé et fumé Poulpe a obtenu le barbecue et le traitement froid, car il est servi avec de la salade de chou pour un croquant frais et piquant. Ne vous laissez pas berner par la cuisson égale et parfaite Beignets de crabe, qui ont renoncé au beurre de Worcestershire et aux oignons verts pour des poireaux fondus plus copieux et une sauce à la crème à la moutarde tout aussi piquante. Vous pouvez toujours obtenir tous les suspects habituels que vous vous attendez à trouver - Moules (en tomate rouge piquante ou vin blanc et ail), Clams Casino, Cocktail de Crevettes, empilé Tours de fruits de mer avec des huîtres parfaitement écaillées, Crevettes Popcorn, Caviar, et bien sûr le beurre tiré Rouleau de homard du Maine sur un rouleau portugais qui vous réchauffe à l'intérieur. CBGB (chaudrée, bisque ou gombo), Crudo, et Poisson entier sont toujours à l'ordre du jour et en tandem avec tout ce que l'océan et Ciancio ont fraîchement disponible et dans leur manche. Les protéines simples sont les mêmes dans le rendu et l'exécution, mais pourquoi opter pour celles-ci quand il y a une poignée d'entrées de fantaisie à savourer, comme un délicieux son la morue avec du yucca, des huîtres, du champagne et du caviar que nous avons négligés, mais qui était le choix recommandé par les membres de l'équipe. (Nous planifions déjà notre prochaine visite afin d'annuler notre oubli.) Si cela correspond à quelque chose Espadon nous avons fait tourbillonner un bouillon de champignons avec des lentilles béluga, des champignons sauvages et une concasse de tomates, vous êtes prêt pour un sacré plaisir pour le palais.

Depuis Blue Collar, Daniel Serfer a été félicité pour son chemin avec les légumes, un groupe alimentaire que Ciancio s'assure de maintenir son précédent en grillant Les pêches et les faire tremper dans une torréfaction vinaigrette aux cacahuètes Les carottes en Amaretto et miel et carbonisation Patates douces au chili et au beurre aux herbes. Et n'oublions pas de mentionner ce qui pourrait être le meilleur Frites bouclés nous n'avons jamais eu dans une roulotte-restaurant, qui vont de pair avec le babeurre Poulet frit suintement de miel et de thym. Il y a aussi un os sec vieilli Bande de New York pour les carnivores à table, et pour ceux qui ont la dent sucrée, ne vous inquiétez pas - le Pouding au pain au caramel écossais avec de la crème fouettée au poivre de Cayenne est également allé dans les quartiers chics. Lavez le tout avec un Milkshake à la fraise puisque vous êtes dans un restaurant classique aux parois en aluminium avec une signalisation au néon à ne pas manquer - même s'il y a une station d'écaillage des huîtres à l'avant et au centre, des tours de fruits de mer sur chaque table et des toilettes dorées - après tout .


Manger obligatoire : nos 100 restaurants préférés à Miami en 2021

Le Blue Collar de Danny Serfer s'inspire du restaurant américain classique. Le petit restaurant du quartier MiMo propose des plats du jour et des plats réconfortants. Commencez par un plat audacieux de crevettes et de gruau à la Nouvelle-Orléans avec du bacon et une sauce barbecue à base de Worcestershire, ou des latkes de Hanoucca (servis toute l'année). Ne manquez pas le tableau de légumes, rempli d'options délicieuses à partir desquelles vous pouvez créer votre propre assiette personnalisée. Commandez un cheeseburger, un thermos de café Panther et un «parm du jour» et installez-vous aussi à l'aise que dans la cuisine de votre mère. Nouvelle norme : le chef/propriétaire Danny Serfer a mis en place un café en plein air où les clients peuvent dîner en plein air et boire quelques plats froids.

Réservez maintenant

Le café du centre-ville de Camila Ramos, barista reconnu à l'échelle nationale, est une oasis tropicale lumineuse nichée entre le centre-ville, Overtown et le quartier des arts de Miami. La pièce maîtresse de l'espace est l'énorme machine à expresso La Marzocco, parmi les plus grandes du pays, à partir de laquelle Ramos et son équipe qualifiée fabriquent des cortados, des expressos et des macchiatos parfaits. Associez-en un avec une gamme de plats soigneusement sélectionnés, y compris certains des meilleurs sandwichs aux œufs de la ville. Et ne pensez même pas à manquer la boisson saisonnière de All Day. Ramos, l'équipe passe des mois à créer des boissons spéciales à base de café telles que Our Sweetheart No. 4 (infusion froide, sirop de romarin et jus de citron vert), Coffeewein (infusion froide vieillie en chêne blanc, thé à la roselle et amers de cacao salés) et le Paloma (pamplemousse, café nitro et sirop de poivre rose surmonté d'eau tonique et d'ananas séché). New Normal : All Day accepte les réservations via Resy.

Le bâtiment qui abrite l'Anderson a été un bar bien plus longtemps que la plupart d'entre nous n'ont été vivants. Le restaurateur Ken Lyon a donné une nouvelle vie à l'espace avec des jardins extérieurs luxuriants, un bar tiki et le restaurant de tacos El Toro Taco, décoré de magnifiques photos en noir et blanc de personnes et de lieux au Mexique, le tout tourné par Lyon lors de ses différents voyages. pour le pays. Entre le salon intérieur, les patios extérieurs et le restaurant conçu pour ressembler à un food truck, l'Anderson ressemble plus à son propre petit monde qu'à un simple bar et cuisine. New Normal : Lyon a agrandi l'espace extérieur de l'Anderson et installé des sièges extérieurs supplémentaires.

Anthony's Runway 84, du propriétaire de la chaîne Anthony's Coal Fired Pizza, est sur le thème de l'aéroport, mais cela ressemble plus à ce que vous obtiendriez si Epcot ouvrait un restaurant basé sur le pittoresque Brooklyn d'antan. Il y a une salle à manger, mais si vous voulez vraiment vous divertir le soir, dînez dans le salon. Les fausses fenêtres du cockpit vous permettent d'atterrir pendant que vous parcourez le menu, qui penche fortement vers les plats italiens à la sauce rouge. Des femmes aux cheveux décoiffés portant des robes à imprimé léopard avec de gros diamants sur leurs doigts laqués de rouge boivent des martinis roses tandis que Sinatra chantonne en arrière-plan. Avant le dîner, un panier de pain chaud et frais arrive avec un plat d'huile d'olive relevée d'ail et de parmesan râpé. Si vous avez un rendez-vous, convenez que vous aurez tous les deux une haleine d'ail - cela en vaut la peine. Les boulettes de viande arrivent avec une cuillerée de ricotta, les poivrons siciliens sont farcis de plus de fromage et d'ail, et les palourdes oreganata, cuites au four avec de la chapelure dans une sauce à l'ail et au citron, sont authentiquement Sheepshead Bay. La saucisse civolata est présentée avec du brocoli et des poivrons rôtis. La saucisse est épicée, les poivrons sont doux et la combinaison est classique. New Normal : Anthony’s prend toutes les précautions COVID recommandées et propose désormais des plats à emporter et en livraison pour ceux qui préfèrent déguster leur saucisse et leurs poivrons à la maison.

Ce ne sont pas nécessairement les hot-dogs eux-mêmes qui sont meilleurs chez Arbetter's. Au contraire, ces franches de bœuf ou de porc et de bœuf sont des toiles vierges idéales pour les trois combinaisons de garnitures qui ont solidifié la réputation d'Arbetter lorsque cette institution familiale a ouvert ses portes il y a plus d'un demi-siècle. Le chien de base à l'oignon / au relish est bien piquant, et le chien à la choucroute / à la moutarde, chargé de choucroute magnifiquement beurrée et cuite toute la journée, est encore meilleur. En plus de la garniture au chili riche et savoureuse mais pas trop chaude d'une vieille recette de la famille Arbetter, une garniture d'oignons crus en dés ajoute ce message subliminal rassurant que vous consommez un légume verdâtre sain qui neutralise certainement le taux de cholestérol du menu - alors, hé, prends-en un autre. Pour un avant-goût du 305, essayez un chien de Miami, avec de la moutarde, de l'oignon, du fromage, de la tomate et des bâtonnets de pommes de terre. New Normal: Arbetter's propose des sièges à l'extérieur. Si vous ne pouvez pas vous rendre au pilier de Bird Road, commandez la livraison via Uber Eats, DoorDash ou Postmates.

L'Ariete du chef Michael Beltran ajoute un air de raffinement à Coconut Grove que l'on n'avait pas vu depuis l'époque où l'industriel James Deering en faisait la fête. Ariete sert des plats comme le foie gras avec des plantains fumés, mais il y a quelque chose de plus que de fantaisie parmi l'élégance offerte par Beltran, qui a été formé par les chefs Norman Van Aken et Michael Schwartz. Le natif de Little Havana mêle des morceaux de Cuba et de la France dans chaque plat, exactement comme ses grands-parents le lui ont appris. Un repas se termine par tres leches, et vous ne cesserez de penser à la gâterie sucrée jusqu'à la prochaine fois que vous visiterez Ariete. New Normal : Le patio extérieur luxuriant d'Ariete est idéal pour ceux qui préfèrent ne pas dîner à l'intérieur.

Réservez maintenant

En 2017, Katrina Iglesias, Adam Hughes et le chef et natif de Barcelone Deme Lomas ont ouvert Arson à deux portes de leur première entreprise, Niu Kitchen. La pièce maîtresse d'Arson est le Josper, un hybride grill/four à charbon qui influence la gastronomie de Lomas. Des bouffées d'Asie et d'Amérique du Sud se dégagent du menu d'une page, qui comprend environ 20 plats. Les plats principaux incluent des huîtres grillées avec du ponzu et de la mayonnaise au vinaigre de riz, des crevettes argentines au paprika fumé, de la tequila et du charbon de quebracho et le « Duck 2 Ways », qui est grillé et fumé avec des textures de pomme et du pain à la moutarde et au miel. Nouvelle normalité : Arson et Niu Kitchen se sont combinés afin d'accueillir davantage de sièges à l'extérieur. C'est un gagnant-gagnant pour les clients qui peuvent désormais commander à partir des deux menus.

Chez Awash, les propriétaires Eka et Fouad Wassel veulent vous emmener dans une authentique cuisine familiale de style éthiopien appelée un appât gojo. Essayez le doro wot, un plat de poulet riche avec une profondeur de saveur similaire aux taupes du Mexique. La rivière Awash, dont ce restaurant et de nombreux autres restaurants éthiopiens à travers le pays tirent leur nom, est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est dans la vallée qui l'entoure que les chercheurs ont découvert en 1974 52 fragments d'os fossilisés du célèbre hominidé Lucy. La datation au carbone met l'âge du squelette partiel à plus de 3 millions d'années. C'est un fait que presque tous les Éthiopiens connaissent. Mais c'est aussi celui qui rappelle l'histoire de cette partie du monde et le fait qu'une grande partie de la culture humaine est née ici. Vous pourriez être tenté de ne visiter que la nuit, mais assurez-vous de venir pendant la journée pour une cérémonie traditionnelle du café éthiopienne, la même qui se répète jusqu'à trois fois par jour dans la Corne de l'Afrique. Les grains de café vert sont torréfiés à la poêle, moulus à la main, puis lentement infusés sur des charbons ardents. Le but est de vous ralentir jusqu'à l'arrêt afin de vous connecter avec le café et ceux avec qui vous le partagez. New Normal : Awash n'a pas de salle à manger en plein air, donc les réservations sont fortement recommandées. De plus, Awash propose des plats à emporter et en livraison.

Lorsque vous vous promenez dans la Calle Ocho sous le soleil étouffant, rien ne rafraîchit votre après-midi comme une friandise glacée. Rendez-vous à Azucar, où vous trouverez des saveurs qui ne peuvent être imaginées qu'à Miami. Faire de la crème glacée est une tradition dans la famille de la propriétaire Suzy Battle. Sa grand-mère fabriquait des glaces à Cuba et de nombreuses saveurs rendent hommage à la nation insulaire, comme platanos maduros (plantains sucrés) et « Abuela Maria » (crème glacée à la vanille avec de la goyave mûre, des morceaux de fromage à la crème et des biscuits Maria écrasés). New Normal: Azucar est un magasin de scoop, alors commandez votre cône et continuez votre promenade socialement éloignée dans la Calle Ocho.

L'homonyme du chef pâtissier portoricain Antonio Bachour est une oasis de créations dignes d'Instagram qui ont fait de lui une sensation nationale. Les vitrines en verre offrent des rangées séduisantes de gâteaux, macarons, croissants et bonbons aux couleurs vives pour satisfaire même les gourmands les plus exigeants. Cet endroit de 5 000 pieds carrés, niché à Coral Gables dans un coin serein de la rue Salzedo, propose non seulement des pâtisseries et des desserts fondants, mais aussi des ateliers pour les professionnels de la cuisine et un menu à la carte de salades tout au long de la journée. , plats à base d'œufs, tartes, sandwichs et entrées copieuses comme le churrasco et le saumon grillé. Aimé par les habitants et les visiteurs, Bachour est devenu une plaque tournante pour la communauté. New Normal : Cuisiner à la maison plus souvent ? Rehaussez votre repas en commandant l'un des gâteaux d'Antonio Bachour.

Lorsque vous apercevrez les cactus décoratifs à l'avant, vous saurez que vous êtes arrivé à Bakan. Ce charmant restaurant de Wynwood propose des plats mexicains traditionnels très éloignés des tacos qui prolifèrent dans tout Miami. Ici, vous trouverez des plats de mole d'Oaxaca et du poisson entier grillé (et des quesadillas et du guacamole si c'est votre confiture). Si vous vous sentez aventureux, recherchez la section « Los Exoticos » du menu. Essayez les gusanos de maguey, vers d'agave poêlés servis avec des tortillas de maïs bleu et un côté de guacamole et les escamoles, un caviar de fourmi rare sauté avec du beurre, des piments serrano et de l'épazote, puis enveloppé dans une tortilla de maïs bleu et garni avec une cuillerée de guacamole et des légumes marinés. Arrosez votre repas incomparable avec une sélection de la liste de plus de 200 tequilas et mezcals de Bakan. Nouvelle norme : la magnifique terrasse extérieure de Bakan, agrémentée de rocailles et de plantes d'aloès, a été agrandie sur le trottoir pour des sièges supplémentaires à l'extérieur.

Réservez maintenant

Ce bar à tapas et à vin, situé dans le quartier MiMo de Miami, se trouve à côté d'un motel anonyme. L'emplacement fait que BarMeli69 ressemble d'autant plus à un joyau caché, une trouvaille personnelle, le genre d'endroit dont vous parlez à vos amis, comme dans "Je viens de trouver ce super petit joint". À l'intérieur, le restaurant ressemble à l'un de ces merveilleux petits bistrots ou tavernes que l'on ne voit que dans les films. Vous ne pouvez vraiment pas identifier le pays ou la ville exacte que vous savez juste qu'il est charmant. Les vins proviennent principalement de la Méditerranée, y compris des sélections hors réseau de Sardaigne et d'Israël. Toutes les tapas sont délicieuses, mais le clou du spectacle est le saganaki flamboyant, le plat de fromage grec est aspergé de cognac et enflammé. Une ambiance conviviale et décontractée, ainsi que de la bonne nourriture et des boissons à des prix raisonnables, font du BarMeli69 un excellent joint de quartier. Nouvelle normalité : BarMeli dispose désormais d'un petit patio extérieur derrière le restaurant.

Le bazar de l'hôtel SLS de South Beach nous vient grâce au génie du restaurateur, auteur de livres de cuisine et lauréat du prix James Beard. Fabriqué en Espagne La star de la télévision José Andrés. Le menu du Bazaar propose des interprétations aventureuses des saveurs du monde : Espagne, Singapour et Japon, ainsi que la connexion latino-américaine unique de Miami. Ainsi, nous obtenons des assiettes passionnantes comme des tacos japonais : anguille, shiso et wasabi parfaitement grillés, enveloppés dans des lamelles de concombre et garnis de flocons de chicharrones croustillants. Des tapas espagnoles plus traditionnelles, notamment des jambons, des fromages et des croquetas, sont également disponibles. Vous ne pouvez pas décider ? Laissez-vous tenter par le menu « Clasicos » à 65 $ par personne et offrez-vous un menu à cinq plats parmi les favoris du chef. Nouvelle normalité : les tables d'intérieur sont marquées pour la distanciation sociale avec des singes en peluche fantaisistes. Vous pouvez également opter pour une table d'extérieur offerte par Bar Centro, une autre entreprise Andrés/SLS.

Cet endroit branché de Little Haiti dirigé par les chefs Luciana Giangrandi et Alex Meyer propose une gamme de pâtes en constante évolution conçue pour réconforter et enchanter. Recherchez les pappardelle alla lepre, des lambeaux onctueux de lapin braisé enchevêtrés avec de larges rubans de pâtes ou des garganelli aux pois verts avec un éclat d'œufs de truite fumée. Cependant, il ne s'agit pas que de nouilles ici.Boia De propose de nombreux délices sans pâtes, notamment des plats de viande et de poisson et des peaux de pommes de terre croustillantes remplies de fromage stracciatella au lait, de caviar et d'un œuf cuit dur. Nouvelle normalité : pour le moment, la petite salle à manger a cédé la place à un petit patio extérieur tout aussi petit. Le restaurant vend du vin à emporter et a installé une ventanita pour un ramassage facile.

Ce qui a commencé comme une maman-et-pop de 30 places est devenu un pilier de la cuisine indienne avec deux emplacements (Coconut Grove et Fort Lauderdale). Les convives croquent des gaufrettes de papadum croustillantes tout en regardant des films de Bollywood sur grand écran et en parcourant le menu. Cette liste est longue, mais en son cœur se trouvent les tikkas, les tandooris et les vindaloos dont les fans de cuisine indienne raffolent. Les samoussas aux légumes brillants sont un bon début, tout comme certains des pains cuits au tandoor - essayez le kulcha naan moelleux et moelleux à l'oignon. La plupart des plats peuvent être préparés doux, moyen, haut moyen, chaud ou très chaud. (Sur cette dernière note, le restaurant propose judicieusement des bières Kingfisher froides pour vous rafraîchir même des aventures culinaires les plus épicées.) New Normal : Les deux emplacements offrent des options de restauration en plein air et de plats à emporter et de livraison sans contact.

L'équipe de Bon Gout BBQ arrive peu après l'aube pour commencer à préparer la poitrine, les côtes levées et le poulet pour le barbecue, ainsi qu'une abondance de plats caribéens et soul-food. Ici, le secret est l'épis : une base d'assaisonnement Hatian d'oignons, d'oignons verts, de poivrons, d'ail, de persil et d'épices, pulvérisée en une pâte grossière qui est appliquée généreusement sur presque tout. Après plusieurs heures dans le fumoir, l'épis se déshydrate en une croûte fumée avec une netteté qui équilibre sournoisement le gras de la viande. Ne manquez pas le griot - des morceaux d'épaule de porc ridée de graisse qui sortent de la friteuse avec une croûte brunie et un intérieur juteux. Si vous le souhaitez, la viande peut être glissée avec amour dans une tortilla et couronnée de chou fermenté épicé connu sous le nom de pikliz. Les fanatiques de Scoville Scale peuvent commander le pikliz extra-épicé de Bon Gout, qui combine le funk addictif du condiment fermenté avec la chaleur ardente de ce à quoi on pourrait s'attendre en Asie du Sud-Est ou les sauces au poivre boursouflées de Trinidad. Nouvelle Normale : Le barbecue de Bon Gout voyage bien, pour mieux se déguster chez soi.

Bourbon Steak est un steak house américain contemporain et l'un des meilleurs du sud de la Floride. Niché à l'intérieur du chic JW Marriott Turnberry Isle Resort & Spa, il propose des sélections de bœuf entièrement naturelles, biologiques et sans hormones, tempérées dans du beurre infusé aux herbes puis grillées sur du bois, y compris le légendaire japonais A5 Kobe ( vaut bien le prix du marché). Les fruits de mer sont également excellents, tout comme les côtés frais de la ferme de macaroni au fromage à la truffe, de champignons rôtis et de choux de Bruxelles croustillants. Envie d'un repas décontracté ? Demandez le burger Turnberry, une option hors menu faite avec votre choix de bœuf, de dinde ou de falafel. Pour accompagner votre festin, la cave à vin de Bourbon Steak propose plus de 850 sélections. Nouvelle normalité : la taille de la fête est limitée à quatre invités qui ne sont pas du même foyer, six s'ils le sont. Les tables sont assises dans une rotation sûre et les toilettes sont à occupation simple.

Réservez maintenant

Bulla (prononcé boo-yah) est plus jeune, plus cool et meilleur que jamais. Les cocktails sont délicieux et difficiles, infusés de sirop de cardamome et de groseille, de citronnelle et de purée de concombre. Aventurez-vous dans la salle à manger, où les tableaux énumérant les plats espagnols ornent les murs en bois blond, pour déguster la cuisine des petites assiettes. Aspergés de pâte de tomates frites, les albóndigas - boulettes de veau et de porc - nagent dans une stracciatella laiteuse. Les croquetas de jamón - des morceaux d'or de beauté pinguid - brillent sous un fin glaçage à la confiture de figues. Le samedi et le dimanche, Bulla propose un brunch. Essayez le décadent huevos Bulla - des croustilles faites maison garnies d'un œuf biologique géant, de mousse de pomme de terre, de fines tranches de jambon Serrano et d'un prodigieux filet d'huile de truffe. New Normal : Bulla propose des options de restauration privées pour les familles ou les groupes qui souhaitent leur propre espace sûr.

Réservez maintenant

Byblos, le restaurant de la Méditerranée orientale au Royal Palm South Beach, est, pour le dire carrément, un bon moment. L'accent est mis ici sur l'interprétation des plats de la culture levantine, que l'on trouve principalement en Jordanie, au Liban, en Israël, en Syrie et dans certaines parties du sud de la Turquie. Le Byblos original est à Toronto, et comme c'est souvent le cas avec les avant-postes de Miami, celui-ci propose une sélection de fruits de mer plus étendue que son frère canadien. Il est également équipé d'un four à bois, utilisé pour cuire chaque matin le pide (pain plat turc) et le pain barbari (pain plat persan). Doré et parfaitement doré, le pain barbari est saupoudré du mélange d'épices za'atar personnel de la cuisine. Commandez-le avec une assiette de betteraves rouges rôties et de labneh biologique - une trempette épaisse et piquante ressemblant à du yogourt cultivée sur place. New Normal : Byblos a agrandi ses terrasses et propose des menus à code QR.

Réservez maintenant

Entre Cubain cantinero Les daiquiris de Julio Cabrera et les plats de la chef Michelle Bernstein, il y a quelque chose d'unique à Miami dans le café La Trova. La nourriture réconfortante de Bernstein est tentante. Elle travaille pour répondre aux fantasmes gourmands de ses invités, qu'ils soient à la recherche de plats élaborés ou d'un dessert traditionnel tres leches. En cas de doute, commandez une spécialité de paella, de jamón Serrano et de croquetas aux épinards et à la feta, ou l'interprétation du chef de l'arroz con pollo - le plat classique de style cubain que Bernstein prépare avec du riz bomba et du poulet mariné au safran et Bière. Mais comme pour tout ce qui concerne Magic City, ce joint n'est pas uniquement alimenté par de la bonne nourriture et des boissons : à tout moment de la journée, attendez-vous à ce que des musiciens vêtus de guayabera ou des trompettistes de jazz remplissent l'air de leurs airs vibrants, le tout contre une scène sur fond de façade patinée d'un édifice de la Vieille Havane. Nouvelle norme : bien que le café La Trova propose de la musique en direct, les clients sont tenus de rester à leur place. La danse sur chaise est toutefois encouragée.

Steve Martorano est, sans exception, le restaurateur le plus coloré du comté de Broward. Depuis plus de deux décennies, le Café Martorano prépare une cuisine italienne réconfortante de style Philadelphie avec un côté divertissement. Bien que son menu à l'ancienne de classiques italiens - tels que le poulet cacciatore et les pappardelles aux saucisses - soit délicieux, les habitués affluent au restaurant pour les personnes derrière la nourriture. Quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit, le café Martorano attire un mélange animé de locaux, de snowbirds et de célébrités qui viennent pour la salade de boulettes de viande du cuisinier et restent pour les talents de DJ de Martorano. Nouvelle normalité : les réservations sont fortement recommandées et peuvent être effectuées via OpenTable.

Réservez maintenant

David Garcia de La Camaronera est maintenant propriétaire de cet emblématique joint de fruits de mer du nord de Miami, qui a ouvert ses portes dans les années 1990. Cet héritier de la royauté des fruits de mer de Miami a gardé le menu pratiquement inchangé, permettant au restaurant de faire ce qu'il fait de mieux : servir le poisson le plus frais possible. Les favoris incluent des pinces de crabe en pierre et une belle salade de conque avec des morceaux charnus du mollusque mélangés à une marinade de tomates épicée et des poivrons rouges et verts en cubes. Le vivaneau à queue jaune et les hogfish frais peuvent être commandés grillés, noircis ou frits. Les habitués optent pour le Captain's Combo : la pêche du jour servie avec un accompagnement. Nouvelle normalité : Captain Jim's a agrandi ses sièges extérieurs.

Angelo et Denise Elia dirigent la Casa D'Angelo depuis plus de deux décennies. C'est souvent le premier restaurant auquel les habitants pensent pour les anniversaires ou les anniversaires, pour recevoir des invités de l'extérieur de la ville et pour les rendez-vous du vendredi soir - et pour cause. Le menu toscan classique comprend des gamberoni, des crevettes géantes aux haricots cannellini, de la sauge et des tomates cerises, des courgettes et des calmars saupoudrés de semoule et de poulet fermier rôti au bois légèrement frit bistecca alla fiorentina et des rigatoni garnis de saucisses maison et de champignons d'hiver. Une longue liste de spécialités change tous les soirs et une merveilleuse liste de plus de 1 500 vins italiens fait que le dîner ici rivalise avec un voyage en Toscane. Il y a deux emplacements : l'original à Fort Lauderdale et un deuxième restaurant à Aventura. New Normal : Casa D'Angelo effectue sa propre livraison.

Réservez maintenant

Une peinture murale représentant un désert sous une paire d'yeux flottants est le seul signe qui attire les passants dans ce refuge de style ouzbek, accessible uniquement d'un côté de la NE 163rd Street. Chayhana Oasis propose des plats non seulement d'Ouzbékistan, mais également de toute la région eurasienne centrale. Traduction : Vous pouvez manger à votre guise dans plusieurs nations. Pour que les débats restent simples et divertissants, le menu contient des descriptions originales de plats moins connus. Commencez par le doma, de tendres feuilles de vigne farcies à la turque, continuez avec du cheburek, décrit comme une crêpe frite pliée et farcie d'agneau haché et d'oignons moelleux et savoureux et terminez par un kovurma lagman, un plat d'œufs frits faits maison. nouilles parsemées de morceaux de bœuf moelleux et garnies d'une crêpe aux œufs incroyablement mince. Pour le dessert, essayez le gnezdo, une meringue fraîche garnie de noix en dés. Et à la manière européenne standard, arrosez le tout avec un verre de vodka haut de gamme. Allez-y, le pain frais et moelleux de style ouzbek ne manque pas pour vous en imprégner. Nouvelle normalité : les convives peuvent choisir de manger sur la terrasse en plein air.

La propriétaire actuelle de Cheeseburger Baby, Stephanie Vitori, a commencé comme chauffeur-livreur au restaurant, avant de prendre la relève il y a près de deux décennies. Le petit restaurant de hamburgers, situé sur Washington Avenue à South Beach, a acquis une renommée mondiale après que Jay-Z et Beyoncé ont été aperçus en train de savourer quelques sandwichs après les heures de travail. La devise du restaurant est simple : servir d'excellents hamburgers aux gens jusqu'aux petites heures du matin, à des prix raisonnables. Il y a un couvre-feu en vigueur, mais les hamburgers sont encore frais de la plaque chauffante, la bière est encore froide et le service est toujours sympathique. New Normal : La salle à manger avec ses sièges rétro est fermée mais des sièges extérieurs sont disponibles. Mieux encore, emportez votre burger à emporter et dégustez-le en regardant la mer.

Le complexe à usage mixte, qui propose également des commerces, des divertissements et des bureaux, abrite une salle de restauration avec des concepts d'une poignée de chefs et de restaurants les plus populaires de Miami, dont Richard Hales' Society BBQ et les propriétaires de Stanzione 87, qui sont derrière pizzeria napolitaine au feu de bois Ash! Pizzeria. Trouvez l'un des meilleurs hamburgers de Miami chez USBS Craft burgers et un excellent café chez Vice City Bean. Cela signifie que vous pouvez obtenir le meilleur de la cuisine locale de Miami sans passer d'un quartier à l'autre. La Citadelle dispose également d'un bar-salon sur le toit de 5 000 pieds carrés ouvert du mercredi au samedi. New Normal : prenez l'air et un cocktail sur le toit de la Citadelle.

Clive's fait sa marque avec de grands favoris jamaïcains tels que la chèvre au curry, la queue de bœuf et le poulet jerk. L'emplacement d'origine de Wynwood, qui existait depuis près de quatre décennies, a fermé, mais la nouvelle maison de Clive à Little Haiti est un havre coloré où manger certains des meilleurs plats jamaïcains à Miami. Le poulet est cuit à la perfection et le curry est un mélange doux et subtil. L'ambiance est décontractée, jusque dans la petite radio qui diffuse des sons reggae. Vous pouvez juste voir Lenny Kravitz, fan de Clive, assister à la scène. L'endroit est idéal pour les plats à emporter mais tout aussi agréable pour un arrêt au stand en milieu d'après-midi. Nouvelle norme : l'espace est limité pour les repas sur place, mais les plats à emporter sont toujours une option.

Dès que vous entrez dans ce refuge du nord de Miami Beach, vos sens sont en proie au parfum écrasant de la graisse de bœuf fondue et de l'huile de piment. Ce restaurant de style Sichuan est le premier projet américain du chef Yang Xian Guang. La graisse de bœuf est l'ingrédient central du hot pot de Yang - l'arôme riche et savoureux est la mesure par laquelle la plupart des Chinois jugent le hot pot. Les recettes du natif de Chongqing comprennent trois sortes de piments ou plus, une montagne de grains de poivre du Sichuan, des bâtons de cannelle, de l'ail, du gingembre, de l'anis étoilé, des haricots noirs fermentés et une litanie de secrets que Yang refuse de partager. Un simple bouillon de poulet, fait de carcasses mijotées avec du gingembre et de l'ail pendant trois heures, est versé sur le dessus juste avant que le plat ne soit envoyé à la salle à manger. Amenez un grand groupe afin de pouvoir commander autant d'équipements que possible. Assurez-vous également de suivre votre rythme : l'un des moments les plus joyeux de la fondue est la toute fin, lorsque le bouillon et les épices ont réduit, ainsi que tout ce qui y a été cuit, en une infusion riche et savoureuse qui rend les dernières bouchées vraiment spécial. Nouvelle normalité : les plats à emporter et la livraison sont disponibles.

Si vous pensez que les Américains ont accaparé le marché de la nourriture extrême, vous n'avez pas essayé la poutine. Le plat canadien-français, qui est devenu populaire au Québec dans les années 1950, se compose de frites nappées de sauce brune et de fromage en grains. Le résultat : un aliment salé, cheesy, addictif qui baigne l'âme et bouche les artères. Heureusement pour les Floridiens du Sud, les Canadiens affluent dans la région chaque hiver. En 1998, Gilles et Ritane Grenier décident d'ouvrir un stand de glaces et de restauration rapide. Ils ont mis de la poutine au menu et avant de s'en rendre compte, ils ont été envahis par les Canadiens et les locaux qui ont le mal du pays et qui sont devenus accros au plat. Dairy Belle a récemment déménagé dans un centre commercial, mais la poutine reste la même. New Normal : Dairy Belle est à seulement un mile de Dania Beach, alors prenez votre poutine à emporter et partez pour le sable et le surf.

Dasher & Crank de Wynwood a changé la scène de la crème glacée à Miami. La boutique rose clair, marquée par une enseigne lumineuse au néon en forme de cornet de crème glacée, propose une gamme de base de crèmes glacées, notamment du sorbet au wasabi à la framboise et de la menthe au charbon actif (5 $ pour une boule, 7,50 $ pour un double, et 10 $ pour un triple ou une pinte). Le vrai plaisir, cependant, réside dans les collaborations de D&C avec certains des meilleurs restaurants, brasseries et fournisseurs de Miami. Le propriétaire Daniel Levine s'associe à des locaux tels que Zak the Baker, El Bagel et Per'La Coffee pour créer des saveurs innovantes que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Les favoris précédents comprenaient « Avocado Toast », fait avec du levain Zak the Baker légèrement grillé et un tourbillon d'avocat, et « Maple Bacon », fait avec de la viande séchée de Miami Smokers. Les classiques toujours disponibles incluent la gousse de vanille de Tahiti, le « Chocolate Crank » (crème glacée au chocolat avec une ondulation de fudge maison et du caramel anglais) et « Kush Chicken n Waffles », qui mélange de la crème glacée au babeurre avec de la peau de poulet croustillante et trempée à l'érable gaufres du restaurant voisin Kush. La boutique devient super créative pour les occasions spéciales – des saveurs inspirées par l'équipe pour le dimanche du Super Bowl, par exemple, et une crème glacée infusée au CBD pour commémorer la Journée nationale du CBD. New Normal : commandez un scoop à emporter et emportez-le lors de votre visite autoguidée de la fresque murale de Wynwood.

Eating House a ouvert ses portes comme l'un des premiers véritables pop-ups de Miami-Dade. Créé par Haché Le champion Giorgio Rapicavoli, le populaire restaurant Coral Gables, propose un menu fantaisiste qui, dans d'autres mains, serait considéré comme une nouveauté. Les crêpes Cap'n Crunch, par exemple. Ou poulet frit Hotlanta, ou Tater Tots avec ketchup Coca-Cola, ou, pour le dessert, une tasse de terre. Mais Rapicavoli parvient à transformer le kitsch en une forme d'art culinaire. Son menu, qui change fréquemment, est toujours inventif, toujours amusant et toujours au top. N'oubliez pas de consulter les menus contextuels du chef et sa série de dîners annuels 420 le 20 avril. Le menu "vacances" non officiel a suscité un véritable culte grâce à des plats uniques dont toute personne ayant un gros problème de fringale aurait envie. Nouvelle norme : les tables sont équipées de « rideaux » de distanciation sociale et les convives sont encouragés à faire des réservations via OpenTable. Les places sont limitées à deux heures pendant le dîner et à 90 minutes pendant le brunch. Le restaurant a agrandi ses terrasses.

Réservez maintenant

Les bagels roulés à la main de Matteson Koche, sans additifs ni conservateurs présents dans de nombreuses versions, sont le cœur et l'âme de cette « bageleria » de Biscayne Boulevard. Les options de sandwich comprennent une version bacon, œuf et fromage et le «Lox Supreme», ainsi que des créations plus funky telles que «Avo Spesh» (8,50 $), à base d'avocat écrasé, de concombre anglais, de fromage à la crème, d'huile d'olive et de mer sel. Le «EB Original» (8,50 $), avec sa combinaison riche en sel et en épices de fromage à la crème, de jalapeños carbonisés et de bacon épais, est à ne pas manquer. Les puristes peuvent acheter un bagel sans fioritures pour 2,50 $, des demi-douzaines et des dizaines à 12 $ et 22 $ respectivement. Nouvelle norme : si faire la queue vous rend anxieux, préparez plutôt un bagel en semaine et achetez-en suffisamment pour le congeler pour le petit-déjeuner du dimanche au lit.

Exquisito, une entreprise familiale, a une riche histoire à Little Havana. Ce qui a commencé comme une petite cafétéria de 16 places à côté du Tower Theatre est maintenant une 75 places servant une cuisine cubaine préparée avec amour. Le propriétaire Heliodoro Coro a acheté l'espace en 1974 et l'exploite avec son neveu Juan, que l'on retrouve parfois dans la cuisine du restaurant. Les éléments du menu sont à un prix raisonnable et comprennent une variété de plats de viande, de porc, de volaille et de fruits de mer, ainsi qu'une longue liste de sandwichs, d'accompagnements (essayez le tamal) et de plats du jour allant des soupes copieuses au ragoût de queue de bœuf. Avec plus de 30 ans au même endroit, deux extensions et une base de fans fidèles, Exquisito fait beaucoup de choses correctement. Nouvelle Normale : Plats à emporter et livraison disponibles.

Bien sûr, El Mago de las Fritas propose des plats dignes d'un dîner depuis sa salle à manger de style cafétéria à l'ancienne (avec des cabines en vinyle et des comptoirs en formica). Mais vous n'êtes pas là pour n'importe quel plat. Vous êtes ici pour les hamburgers cubains, AKA fritas. Des galettes de bœuf au chorizo ​​​​orange aux rouleaux cubains presque trop mous et à la garniture de bâtonnets de pommes de terre faits à la main, la frita d'El Mago est l'une des meilleures itérations de la ville magique. Vous pouvez commander une frita de base, mais envisagez sérieusement une double avec du fromage. Quoi que vous fassiez, n'oubliez pas d'ajouter un œuf au plat sur le dessus. La plupart des membres du personnel ne parlent pas anglais, mais si vous n'êtes pas à l'aise pour commander en espagnol, indiquez simplement ce que vous voulez sur le menu. Nouvelle norme : des sièges à l'extérieur sont disponibles.

Le nom se traduit par Juice Palace, et c'est exactement ce qu'est cette chaîne : un endroit de premier ordre pour les jus de fruits frais et naturels. Cela, et bien plus encore. Le restaurant en plein air est composé de trois zones principales : un bar à jus, un comptoir à sandwichs et une grande section de plats chauds qui propose une excellente cuisine cubaine sous forme de repas individuels ou à la livre. Les prix ont tendance à être bas, même pour les fruits de mer. Le plat le plus populaire ici est de loin le lechón asado, servi avec du congri et du yuca ou des maduros, mais le pescado de aguja avec du riz jaune a sa propre base de fans, tout comme le pollo asado avec du riz jaune et du boniato (patate douce frite).El Palacio peut être bondé, attirant un mélange de jeunes couples dans des familles avec des tout-petits hurlants. Gardez à l'esprit qu'ils sont là pour les mêmes raisons que vous : parce que la nourriture est fantastique et que les prix sont imbattables. Nouvelle normalité : La chaîne a mis en place des protocoles étendus de désinfection et d'assainissement. ($)

Cette simple sandwicherie au confluent où Wynwood, Midtown Miami et Edgewater se rencontrent reste un incontournable dans la course pour transformer Miami en une mer de condominiums et de Lululemons. Le restaurant est également l'un des plus démocratiques de la ville, sa clientèle étant un flux constant d'ouvriers du bâtiment, de galeristes, de touristes et d'habitants des condos susmentionnés, tous passant pour leurs plats de café et leurs sandwichs cubains - ici avec un bonus dans le forme de croquetas pressées dans le pain avec la viande et le fromage. Nouvelle normalité : passez votre commande à l'avance pour la récupérer à la ventanita d'Enriqueta.

Les frères et sœurs Eileen et Jonathan Andrade viennent de la royauté culinaire de Miami. Leurs grands-parents ont fondé Islas Canarias, le sanctuaire de la nourriture réconfortante cubaine vénérée pour ses croquetas. Leurs parents ont perpétué cette tradition. C'est sur les conseils avisés de maman et papa qu'Eileen et Jonathan ont ouvert Finka - une orthographe funky de finca, le mot espagnol pour "ferme" - dans l'extrême ouest de Miami-Dade. Les pubs gastronomiques sont à dix centimes dans la partie est du comté, mais Finka a le monopole dans l'ouest, et les foules font la queue tous les soirs pour les plats péruviens-coréens-cubains d'Andrades : cazuelas en fonte d'agneau effiloché et masa de maïs cuit doux , le bibimbap cubain et les fameuses croquetas de l'ancienne recette familiale, disponibles en jambon, poulet ou poisson. Nouvelle normalité : Repas en plein air disponible.

Il y a des années, Derek Kaplan était un vrai pompier de Miami qui faisait des tartes avec son père le week-end. Les tartes, cuites dans une cuisine industrielle à Wynwood et vendues dans un food truck et une pizzeria à Coconut Grove, ont fait sensation. Maintenant, Kaplan est l'un des boulangers les plus recherchés de Miami, préparant des tartes pour certains des meilleurs restaurants de Miami. Kaplan vend également ses tartes, ses biscuits fraîchement préparés, ses gâteaux et ses sandwichs à la crème glacée dans les magasins de Wynwood et de Coconut Grove. Les tartes aux fruits de Kaplan sont des affaires massives, chacune nécessitant plusieurs kilos de fruits. Sa pièce de résistance est la « Crack Pie », qui présente une épaisse couche collante de caramel salé saupoudrée d'une généreuse explosion de sucre en poudre. La magie réside dans l'espace où la croûte et la garniture se réunissent dans une concoction gluante, savoureuse et d'un autre monde qui fond dans la bouche et colle à vos dents. New Normal : Commandez vos tartes entières ou à la part pour emporter ou en livraison, cette dernière est désormais disponible partout aux États-Unis via Goldbelly.

Un pilier de Fort Lauderdale depuis près d'une décennie, le restaurateur Eliott Wolf's Foxy Brown sert des plats réconfortants bien exécutés dans un cadre accueillant. La galette fondue est parfaite, le boeuf-a-roni et le macaroni au fromage savamment calibrés, la soupe à l'oignon française présentant une traction de fromage idéalement Instagrammable. Le Foxy brille pendant le brunch du week-end, lorsque vous pouvez faire plaisir à votre enfant intérieur avec des gaufres s'mores, des trous de beignets et un sandwich au fromage grillé au pain aux bananes rempli de ricotta et de Nutella. (Oui, vous avez bien lu.) Tout cela, plus des cocktails, des Bloody Marys, des mimosas et, si vous avez de l'endurance, des milkshakes, y compris des variétés alcoolisées. Nouvelle normalité : jusqu'à nouvel ordre, le Foxy Brown est ouvert du jeudi au dimanche uniquement.

Ce restaurant intérieur/extérieur surplombant la rivière Miami sert des plats de poisson frais et une hospitalité familiale grâce à l'équipe père-fils Luis Garcia et Esteban Garcia Jr. Garcia's est une institution depuis plus de 50 ans. prises quotidiennement et disponibles à l'achat sur le menu ou à la livre au marché aux poissons d'à côté. Si vous choisissez de rester, vous pourrez dîner dans un cadre en bois sombre ou profiter de l'ambiance décontractée et de la vue sur la rivière à l'extérieur. Choisissez des plats au tableau ou des plats préférés de la maison tels que des doigts de mérou frits ou des préparations noircies ou panées de votre poisson préféré. La fameuse trempette de poisson ou un sandwich aux crevettes frites font des entrées savoureuses. Vous pouvez commander votre repas avec des frites, de la salade de chou, des légumes grillés, de la purée de pommes de terre, du riz jaune, du riz blanc ou de la salade. New Normal : Garcia's a mis en place tous les protocoles requis à l'intérieur et à l'extérieur, mais nous prendrons place sur le pont à l'étage n'importe quel jour. Et avant de partir, procurez-vous des fruits de mer frais au marché pour cuisiner à la maison demain !

Dans, de tous les endroits, Dadeland, le chef Niven Patel et son équipe ont ouvert les yeux de Miami sur la cuisine de l'ouest de l'Inde, une palette qui se compose d'infiniment plus que du poulet tandoori et de l'agneau rogan josh. Vous trouverez ici le simple snack de rue à base de riz soufflé appelé bhel, agrémenté d'avocat sucré de Floride et de morceaux charnus de thon cru. Bien que le restaurant propose du poulet tikka masala pour les moins aventureux, ne manquez pas la section importante de légumes au menu, dont la plupart des ingrédients proviennent du propre jardin de Patel. Au lieu d'un menu à la carte pour le déjeuner, Ghee sert un repas de plats du jour qui changent en fonction de la récolte de la ferme du chef, Rancho Patel (18 $). Nouvelle normalité : Le restaurant a agrandi sa salle à manger extérieure et a établi une salle d'attente extérieure dotée d'un accueil qui aide les clients.

Réservez maintenant

La plage de Fort Lauderdale n'est pas du tout à Corfou, mais ce restaurant grec adjacent à la plage fait un bon travail pour donner aux clients affamés l'impression d'avoir traversé un pont temporaire vers tout ce qui est méditerranéen. L'équipe propriétaire des frères Sam et George Kantzavelos propose les types de plats que tout touriste, local ou natif grec peut apprécier dans un cadre décontracté qui canalise les meilleurs plats du New Jersey. En conséquence, Greek Islands Taverna reste un favori de longue date parmi les amateurs de plage grâce à son menu varié de plats grecs classiques, à un prix raisonnable. Optez pour des classiques tels que le gigot d'agneau rôti, le saganaki flamboyant, le shish kebab au poulet et un avgolemono tueur (soupe de poulet au citron). New Normal : Le restaurant ne prend pas de réservations, mais les tables sont espacées d'au moins six pieds.

Dirigez-vous vers ce joint cubain bien-aimé dans l'ouest la prochaine fois que vous aurez la gueule de bois ou que vous aurez faim et que vous aurez besoin de caféine. Il y a peu de meilleurs remèdes pour l'un ou l'autre que le café cubain et les croquetas chaudes. Ouvert en 1977 par Raul et Amelia Garcia, Islas Canarias a gagné sa place comme l'un des meilleurs cafecitas - ces adorables cafés/boulangeries cubains - dans le comté de Miami-Dade. C'est principalement grâce à la réputation du restaurant pour ses croquetas abordables et son cafecito parfait et brûlant. Les gens raffolent des empanadas au bœuf ou au poulet sur commande, des sandwichs medianoche, du pan con bistec et de ces fameuses croquetas au jambon. Nouvelle normalité : Islas Canarias a un service au volant si vous préférez prendre votre dose de café et de croquetas pour en profiter ailleurs.

En 1946, Jessie et Demas Jackson ont ouvert le Mama's Cafe à Overtown. Le restaurant a vu la communauté noire historique de Miami s'élever, s'effondrer et s'élever à nouveau. Des générations plus tard, l'entreprise familiale était devenue légendaire pour sa cuisine traditionnelle de l'âme. En plus d'Overtown, il y a un avant-poste de Jackson Soul Food à Opa-locka, les deux endroits proposent des plats traditionnels, notamment du poisson-chat frit, des ailes étouffées, de la queue de bœuf, du pain de viande et des côtes levées. Un bon restaurant de soul-food est connu pour ses accompagnements, et Jacksons livre - des ignames confites aux gombos frits, au chou vert et aux macaronis au fromage. New Normal : Jackson's vend toutes ses viandes individuellement, il est donc facile de personnaliser un repas familial à emporter à la maison.

Le célèbre Ice Cream Parlor & Restaurant de Jaxson à Dania Beach, ouvert par Monroe Udell en 1956, fabrique toujours chacune de ses 60 saveurs de crème glacée à la main. Aujourd'hui, le glacier à l'ancienne possède non seulement l'une des plus grandes et des meilleures sélections de glaces de la région, mais aussi l'une des plus grandes collections de souvenirs américains du pays. Attendez-vous à des boules de grande taille, des gaufres et de la crème glacée, des flotteurs givrés, des shakes géants, des parfaits et des banana splits. Sachez que Jaxson's est peut-être plus célèbre pour son sundae « Kitchen Sink », disponible pour des groupes de quatre ou plus : Si vous avez faim de plus que de la crème glacée, le menu de Jaxson propose des dizaines de plats de sa « cuisine de campagne ». Des ailes aux rouleaux de palourdes, ils sont tous faits maison et authentiques malgré le dessin de toutes les régions de la carte culinaire. Les végétaliens peuvent commander un hamburger Impossible, mais les mangeurs de viande auront besoin de tout le monde sur le pont pour le «Titanic Burger», qui propose trois galettes de bœuf d'une demi-livre, chacune garnie d'un type de fromage différent. Nouvelle normalité : montez, commandez votre glace à la fenêtre et emportez votre gâterie glacée jusqu'à la plage, à environ un kilomètre et demi de la route.

Jimmy's Eastside Diner a l'ambiance décontractée et indémodable d'un lieu de rencontre de quartier. La palette de couleurs verte et brune est étrangement attrayante, et l'endroit a l'air lumineux et convivial - l'ambiance du restaurant moins tout dégoûtant. Si Jimmy's vous semble familier, c'est probablement parce que le restaurant a été utilisé comme l'un des lieux de tournage du film de Barry Jenkins, lauréat d'un Oscar en 2016. clair de lune. Préparez votre appareil photo, car vous aurez envie de prendre une photo pour le gramme. Les places assises sont toutes des cabines et le petit-déjeuner est servi toute la journée, y compris des omelettes monstres et l'honnêteté rafraîchissante du personnel, comme dans: «Ayez les pommes de terre rissolées. Les frites maison sont restées toute la matinée. Philly cheesesteak pour le déjeuner du samedi, thon fondant - le tarif a toutes les marques authentiques d'un dîner classique. Nouvelle norme : recherchez du désinfectant pour les mains aux tables. Le restaurant propose également désormais tous les condiments - du ketchup au sirop d'érable pour vos crêpes - dans des emballages individuels.

Vous connaissez Joe. L'histoire, les crabes de pierre glorieusement sucrés, l'attente notoirement longue pour une table. La nourriture toujours bonne, le service vraiment professionnel, le parking gratuit, l'abordabilité surprenante (sauf les crabes) et l'ambiance majestueuse sont souvent négligés. Des serveurs en smoking tourbillonnent dans les salles à manger avec des plateaux ovales tenus bien au-dessus de leur tête tandis que le bourdonnement des convives occupe subtilement l'air comme le rassemblement intangible d'ions avant un orage, mais il est difficile d'imaginer un espace aussi grand qui soit plus confortable. Les crabes de pierre sont, bien sûr, le pilier du menu de Joe, et d'une manière ou d'une autre, ils semblent avoir un goût un peu plus frais et plus sucré ici. Le reste des offres, cependant, ne déçoit pas. Et presque tout le monde commande la tarte au citron vert de Joe, réputée comme la meilleure de la ville, pour le dessert. Si vous vous présentez un samedi soir, préparez-vous à refroidir vos talons pendant des heures. Si vous voulez vous asseoir rapidement, visitez un jour de semaine, lorsque le restaurant ouvre à 18 heures. pointu (sauf le lundi, lorsque Joe’s est fermé), et vous pourriez manger ces griffes sucrées avant de vous en rendre compte. Ou restez simple et attrapez vos griffes chez Joe's Take Away, le petit frère décontracté du luminaire emblématique de South Beach. New Normal: Joe's a converti un parking en terrasse pour des sièges supplémentaires à l'extérieur. Et pour la première fois de son histoire centenaire, le restaurant accepte les réservations.

Il y a des épiceries fines de New York qui ne vont pas aussi dur que celle de Josh. C'est incroyable de voir des morceaux épais de pastrami maison brillant d'humidité et recouverts de rubans de graisse. La poitrine Angus est séchée pendant dix jours, fumée, puis cuite à la vapeur, elle évoque une saveur fumée (avec un soupçon de douceur) qui la met sur un pied d'égalité avec un grand barbecue. Le corned-beef est la même poitrine Angus, séchée, braisée et tranchée épaisse et juteuse, à des kilomètres des pâles lanières de viande qui passent pour une coupe originale de nos jours. Tous les sandwichs sont servis sur du seigle tranché finement et parsemé de graines avec de la moutarde jaune éblouissante - faites, comme tout le reste, sur place. Toutes les viandes et tous les poissons sont salés et/ou fumés sur place. Le propriétaire Josh Marcus fabrique également les cornichons aigres, aux côtés de créations sauvages telles que le «Jewban», une alliance judéo-cubaine impie faite de pastrami, de fromage suisse, de cornichons et de porc. Assurez-vous également d'obtenir l'un des sandwichs brunch très peu casher en rotation, comme un croissant farci de crabe à carapace molle, d'œufs au plat, de bacon, de fromage américain et de ketchup au paprika ou une omelette remplie de chair de jarret de homard sucré, poireaux, champignons et fontina. Nouvelle normalité : jusqu'à nouvel ordre, Josh's est ouvert du vendredi au dimanche uniquement. Suivez @joshsdeli sur Instagram pour des menus spéciaux et des pop-ups.

Les brioches à la cannelle et les milkshakes à la fraise de Knaus Berry Farm font partie de la légende du comté de Dade. Tout le monde sous le soleil du sud de la Floride est descendu jusqu'à Homestead et a attendu dans une file apparemment interminable pour le plaisir de cueillir des fraises, des pains faits maison et des produits fraîchement cueillis. Peu de choses ont changé ici depuis 1956, lorsque Ray et Russell Knaus ont commencé à vendre des baies sur un stand en bordure de route. Les frères ont élargi leur inventaire pour inclure des tartes, du pain et d'autres produits de boulangerie après qu'un courtier en fruits a dit à la femme de Ray, Barbara, que ses biscuits étaient assez bons pour être vendus. La ferme est toujours gérée par les enfants de Ray et Barbara et leurs familles. Bien que la boulangerie serve désormais d'autres produits, notamment des shakes aux fruits et des légumes locaux, Knaus Berry Farm n'accepte toujours que les espèces et est toujours fermée le dimanche, Thanksgiving, le jour de Noël et le jour de l'An. Knaus est ouvert de fin octobre à mi-avril chaque année. Mais les brioches à la cannelle se congèlent remarquablement bien, alors prenez-en quelques dizaines de plus. Mettez-les au four un dimanche matin et ils rempliront instantanément votre maison d'un parfum de cannelle et de vanille. Nouvelle normalité: le chef des opérations de Knaus, Thomas Blocher, suggère d'apporter un parapluie pour vous protéger des éléments et servir de critère de distanciation sociale automatique pendant l'attente à l'extérieur de la boulangerie.

Matthew Kuscher (Lokal, Kush, the Spillover) a acheté le dernier des épiceries fines juives de Hialeah en 2017 avec pour mission de maintenir la tradition en vie. Il a rouvert Stephens avec une restauration si admirable qu'on a l'impression de revenir en 1954, lorsque le restaurant était l'une des quatre épiceries fines du quartier. Henderson "Junior" Biggers coupe toujours le pastrami et le corned-beef à la commande. Un sandwich au pastrami et au bœuf salé est servi sur du seigle, badigeonné de moutarde de charcuterie épicée, accompagné de salade de chou et d'un cornichon aigre entier. Lavez-le avec une crème aux œufs, servi avec une tige de bretzel. Pour s'assurer que le restaurant n'était pas coincé dans une distorsion temporelle, Kuscher a réorganisé le menu, proposant ses désormais célèbres hamburgers, ainsi qu'une carte de cocktails fantaisiste. Chez Stephen's, Kuscher rend hommage au Hialeah d'antan tout en étant résolument tourné vers l'avenir. N'oubliez pas de rendre hommage à feu Walter Mercado dans la salle des dames, décorée d'une fresque géante de l'astrologue bien-aimé. Nouvelle normalité : les cabines à l'ancienne se prêtent aussi bien à la distanciation sociale qu'au canoodling le soir.

Une partie importante du menu du Kyu à Wynwood est préparée sur le grill au feu de bois du restaurant en utilisant une combinaison de techniques de barbecue asiatiques et américaines. La viande est simplement préparée avec du sel de mer japonais et du poivre noir shichimi puis fumée pendant 12 à 14 heures. Il arrive divisé en tranches épaisses sur une souche de bois plate avec une multitude d'accessoires, tels que de la laitue fraîche pour l'emballage, des concombres marinés, des oignons rouges et du shiso. Il y a aussi trois béchers miniatures contenant des sauces barbecue aigre-douce, épicée/fumée et légère/épicée. À l'entrée, jetez un œil à l'immense fresque murale abstraite du visage d'une femme. Il a été créé par 2Alas, un artiste de rue local dont le travail peut être présent dans tout Wynwood et même dans le monde entier. Kyu a travaillé avec 2Alas pour créer une pièce reflétant le quartier. Vous pouvez également trouver la « dame Kyu » enroulée autour des canettes qui contiennent la boisson signature du restaurant, la Wynwood Mule. New Normal : Kyu s'est converti aux menus de code QR et au paiement numérique, aucun argent comptant n'est accepté. Les salles de bain ont été améliorées pour devenir sans contact. Les convives doivent réserver et attendre dans leur voiture que leur table s'ouvre. Pas de liste d'attente, pas de sièges au bar.

Réservez maintenant

Tout le monde connaît le marché aux poissons de La Camaronera comme le lieu emblématique des fruits de mer de Little Havana fondé par une famille de pêcheurs cubains. Depuis plus de 40 ans, les propriétaires du restaurant, les frères Garcia, préparent leurs célèbres plats préférés, notamment une soupe de mérou, des empanadas aux crevettes, des beignets de conque et un sandwich au poisson frais, ainsi que des dizaines d'autres plats d'inspiration cubaine. La plupart des gens affluent vers la plongée pour la spécialité de la maison : les camarones fritos, un plat qui a été présenté dans l'émission PBS de Michelle Bernstein Vérifiez, s'il vous plaît! et la populaire série Food Network de Guy Fieri Diners, Drive Ins et Plongées. Nouvelle normalité : Dans des moments comme ceux-ci, un combo de fruits de mer et de marché aux poissons est un bonus.

Au-delà de ses croquetas et fritas, Hialeah n'est pas loué pour son excellence culinaire. Vous pourriez donc presque entendre le halètement collectif lorsque La Fresa Francesa s'est ouverte près d'un canal qui coupe en diagonale le long du bord sud de la ville. À l'intérieur, des chaises de ferme délavées semblent danser autour des tables de bistrot tapissées de napperons au son enivrant du chant français souvent réservé aux touristes à Montmartre. Le bien nommé « Un Cubano à Paris » est un bon point de départ. Une épaule de porc est trempée dans du lait et frottée avec de l'ail et du paprika avant d'être braisée pendant quatre heures dans du vin blanc. Des lambeaux soyeux de la viande sont empilés sur des petits pains moelleux de Sullivan Street Bakery. Les oignons rouges marinés frappent l'œil avec leur brillant magenta avant de frapper le palais accompagné du snap piquant de la moutarde de Dijon. Il est risqué dans cette partie de la ville de servir du porc râpé avec autre chose que de l'oignon haché, de la peau croustillante et du mojo, mais le couple derrière La Fresa Francesa - Sandy Sanchez et Benoit Rablat - dit que l'opportunité de s'installer à Hialeah était trop belle laisser passer. Les samedis et dimanches, ils proposent au brunch un menu de brunch qui propose des créations comme du pain perdu aux bananes flambées sur du pain médianoche et des œufs au four avec du beurre de truffe et du fromage. New Normal : Ouvert du vendredi au dimanche uniquement.

L'avant-poste de l'ambassadeur culinaire péruvien Gastón Acurio à Miami au chic Mandarin Oriental sur Brickell Key fusionne les humbles cevicherías de Lima avec l'élégance d'une cuisine raffinée et les saveurs audacieuses de la cuisine Nikkei.Orchestré par le protégé d'Acurio Diego Oka, qui a affiné sa carrière dans des restaurants du monde entier, le menu élève les classiques péruviens - tels que les casseroles froides connues sous le nom de causas et les viandes grillées et brochettes (anticuchos) - à des sommets de raffinement qui font même le la plupart des débutants dégoûtés s'évanouissent. New Normal : Les meilleures tables se trouvent sur la magnifique terrasse au bord de l'eau. Il est ouvert pour le petit-déjeuner et le dîner, vous pouvez donc vous régaler sous le soleil, la lune et les étoiles.

Depuis que ce restaurant appartenant à des Français a commencé à vendre des sandwichs, des salades, des smoothies et des shakes en 1988, une foule s'est attardée le long du long comptoir de l'emplacement phare qui s'étend dans une ruelle de la 14e rue entre Washington et Collins Avenues à South Beach. La nourriture est bonne, mais le charme funky en plein air représente une grande partie de l'attrait. Les employés du comptoir de La Sandwicherie commencent par du pain français frais et croustillant, puis le préparent avec la préférence du client pour la viande, le fromage ou une combinaison de ceux-ci, comme le jambon, la dinde, le rosbif, le salami et le fromage suisse, ainsi que plus distinctifs, Choix européens tels que le camembert, la mozzarella fraîche, le prosciutto, le saucisson sec et le pâté de porc/foie de canard. Viennent ensuite les garnitures croustillantes telles que la laitue, les tomates, les poivrons verts, les poivrons rouges marinés, les olives noires, l'oignon rouge, le concombre et les cornichons. Les garnitures sont suivies d'une touche finale de vinaigrette française acidulée à base de Dijon. Voilà ! Un sacré bon sandwich. La Sandwicherie s'est étendue de son comptoir d'origine à Miami Beach à d'autres emplacements à North Beach, Brickell, Wynwood et Coral Gables. New Normal: L'emplacement de North Beach est fermé pour dîner sur place, mais prenez un sandwich pour aller marcher un pâté de maisons jusqu'à la plage pour un pique-nique de fortune.

Situé dans le Design District, Le Jardinier est l'avant-poste sud du premier restaurant solo d'Alain Verzeroli (également appelé Le Jardinier), qui a ouvert ses portes en 2019 dans un immeuble de luxe du centre de Manhattan et a déjà obtenu une étoile Michelin. Pendant deux décennies, Verzeroli a travaillé aux côtés du grand Joël Robuchon, aidant le chef français à assembler des menus et une petite galaxie d'étoiles Michelin. Désormais seul après le décès de Robuchon en 2018, Verzeroli gère son restaurant en partenariat avec la même entreprise qui exploite L'Atelier de Joël Robuchon, situé à l'étage du Jardinier et accessible par un escalier en colimaçon. Comme son nom l'indique, Le Jardinier adhère à la philosophie de plus en plus en vogue « Mangez vos légumes ». Des plats comme le risotto farro avec un ragoût de panais et de champignons sont suffisamment émouvants et satisfaisants pour que la viande devienne une option plutôt qu'une nécessité. Cela ne signifie pas que le menu ne contient que de la nourriture pour lapin. Un steak bavette, reposant dans son jus et servi avec des artichauts rôtis et des champignons trompettes royales attirera l'attention de tout carnivore. Le déjeuner à prix fixe de 40 $ du Jardinier est la meilleure offre du Design District - parfait lorsque vous et votre Amex avez besoin d'une pause après avoir fait du shopping chez Dior et Vuitton. Nouvelle normalité : le restaurant a mis en place un programme en six étapes pour assurer la sécurité des clients et des employés, qui comprend un assainissement accru, des contrôles de température du personnel et une formation.

Karim Bryant et Nicole Gates possèdent ce charmant petit endroit à Overtown qui propose des plats modernes de soul-food classiques. Bryant, qui supervise la cuisine, a une base solide constituée de séjours à Capital Grille, Prime 112 et BLT Prime à Doral. Avec une formation en radio, Gates a pour tâche de faire passer le mot et de s'assurer que les clients - du voisin du coin aux méga-célébrités Oprah Winfrey et Gayle King - restent heureux. Mais qui ne serait pas content de se voir servir une assiette d'ailes fumées au barbecue ou une assiette de poulet et de gaufres ? Poursuivez-le avec une sélection du menu de vins et de bières de Lil Greenhouse - et assurez-vous de garder de la place pour le pudding à la banane. Nouvelle normalité : les ailes et les côtes de Lil Greenhouse voyagent bien. Stocker.

Lokal est une marque avec une mission : des hamburgers et de la bière avec un penchant durable et sain. Ce quartier hante les sources locales et est fier de sa fraîcheur, de sa qualité et de son respect de l'environnement - pas le mantra de votre restaurant de hamburgers moyen. Et au final, les hamburgers de Lokal n'en sont que meilleurs, du « Miami Heat » (spicy jack, jalapeños et sriracha) au donut-as-bun « Childhood Dream », accompagné de bacon confit. Lavez-le avec un Funky Buddha Floridian fabriqué en Floride. New Normal : Lokal a un petit espace extérieur qui est parfait pour manger avec votre chien. Fido, en passant, obtient son propre menu canin qui comprend du pain de viande fait maison et une bière sans alcool brassée à Tampa spécialement pour le meilleur ami de l'homme.

À première vue, Lucali, l'avant-poste à Miami du célèbre produit phare de Mark Iacono à Brooklyn, ressemble à une pizzeria ordinaire. Le mobilier est sans prétention - des tables et des chaises dépareillées, une cuisine ouverte, un banc de travail tenu par des pizzaiolos en T-shirt - mais à la lueur des bougies, tout brille. Les hommes en blanc brillent de sueur alors qu'ils utilisent des bouteilles de vin vides pour rouler la pâte. Les pizzaïolos prennent leur temps à préparer les tartes pour le four à bois. Les croûtes finissent par émerger fines et boursouflées, leurs surfaces gonflées par des bulles noircies de pâte dorée. Mozzarella de bufflonne fondue et sauce tomate cocon de Parmigiano-Reggiano râpée (une recette secrète qui peut être commandée en accompagnement). Vous pouvez ajouter des garnitures telles que du pepperoni de bœuf, des artichauts, des oignons, des poivrons rouges, des échalotes, des cèpes et des piments forts pour un dollar supplémentaire ou plus. Quelle que soit la façon dont vous choisissez de le mélanger, ce sera une tarte sans faille – la meilleure de la ville. New Normal : Lucali a aménagé un espace extérieur sur le trottoir, avec des guirlandes lumineuses et des plantes en pot.

Si vous n'êtes pas habitué à la chaleur brûlante des épices thaïlandaises, demandez le larb de Yung Yai Thai Tapas - une salade de porc haché réfrigérée rehaussée de fortes doses de cumin, de piments et d'anis étoilé. C'est l'une des nombreuses recettes que le chef/propriétaire Bas Trisransi fait revivre après avoir appris aux côtés de son grand-père il y a des décennies. Bas sait que le développement de saveurs profondes et complexes ne peut pas être précipité, c'est pourquoi des plats tels que le palo moo et la soupe tom yum prennent des heures pour atteindre la perfection. C'est une cuisine thaïlandaise de qualité qui est à la fois abordable et décontractée, et le style tapas incitera à juste titre les convives à goûter à tout le menu. Un repas au Lung Yai Thai est un cours accéléré pour le palais qui s'accompagne d'un sens de l'aventure culinaire et repart avec une nouvelle appréciation des saveurs thaïlandaises authentiques (et un ventre plein). Nouvelle normalité : Lung Yai Thai dispose d'un petit patio extérieur et propose désormais des plats à emporter et des livraisons.

Le chef Michael Pirolo a passé des années à voyager et à cuisiner dans des temples étoilés Michelin du Piémont, de la Lombardie, de Bologne et de Campagne. À son retour aux États-Unis, il s'est associé à Scott Conant et a finalement dirigé l'ouverture de Scarpetta au Fontainebleau Miami Beach avant de lancer son propre restaurant italien, Macchialina. Les compétences de Pirolo sont nombreuses et précises, son menu concentré et trompeusement simple : une poignée d'entrées, de pâtes et d'entrées. Les saveurs, cependant, sont en avant, grâce au déploiement expert d'ingrédients frais et fins, qu'il s'agisse d'une assiette de salumi, d'une salade de tomates anciennes et de burrata de fabrication locale, d'une tagliatelle al funghi ou d'un poisson entier braisé. La carte des vins est tout aussi concise (et italienne). Pensez à commander le menu dégustation du chef à cinq plats, soyez assuré que vous êtes entre de bonnes mains avec Pirolo. New Normal : Les convives sont assis sur le charmant patio couvert de Macchialina, il giardino (le jardin). Une partie par nuit peut louer la salle à manger intérieure pour un menu spécialement préparé et servi dans un style familial.

Il est difficile de dire quelle partie de la vie de la boulangerie s'est enfoncée le plus profondément dans l'âme de Naomi Harris. Harris est née à Miami et dans la restauration : son père Larry et son frère Stuart ont fondé la chaîne de poulets bien-aimée de Miami Pollo Tropical en 1988. Mais Harris n'avait pas prévu une vie dans les restaurants, sans parler des quarts de cuisson de nuit. Puis, un été à l'université, elle a fait un stage chez le chef pâtissier du Cacao désormais fermé de Coral Gables, et sa trajectoire de carrière a changé. Dans sa boulangerie Coral Gables, Madruga, elle prépare une variété de pains de campagne à grains entiers, ainsi que des baguettes, des scones, des babkas, des croissants et des muffins. Son travail lui a valu une nomination en demi-finaliste pour le James Beard Award 2019 du meilleur boulanger. Nouvelle normalité : Madruga est ouvert pour le ramassage et les plats à emporter uniquement, avec des heures limitées du mercredi au dimanche. Les commandes le jour même peuvent être passées via le site Web de la boulangerie.

Niven Patel, nommé l'un des Nourriture et vin 2020 Best New Chefs du magazine, a déjà gagné le respect de Miami avec son premier restaurant, Ghee (également sur la liste de cette année). Avec Mamey, il met en valeur les saveurs des tropiques. Les beignets de conque des Bahamas, les roti trinidadiens et les tostones portoricains trouvent tous leur place dans le menu, qui est mis en valeur par les produits cultivés dans le propre Rancho Patel de Patel, une ferme qu'il a fondée en 2014 et qui fournit à ses restaurants des produits fraîchement récoltés, des aubergines aux betteraves. , avocats, mangues et herbes. Si cela ne suffit pas à vous attirer, que diriez-vous d'un verre ? Les gens du Miami's Bar Lab ont créé la carte des cocktails pour compléter les plats de Patel. Nouvelle normalité : les réservations sont obligatoires. ($)

Réservez maintenant

Teeny minuscule Mandolin Aegean Bistro est situé dans un ancien bungalow des années 1940 dans le Design District, orné de bleu et de blanc. L'étrangeté qui remplit l'air est aussi tangible que l'huile d'olive grecque extra-vierge qui remplit les fioles placées sur chaque table. La cuisine simple de la mandoline est mise en évidence par une courbure douce et tendre de poulpe grillé vaporisé du lubrifiant méditerranéen susmentionné. Même le kebab de poulet - généralement relégué au fourrage pour les mangeurs timides - est inattendu : cinq énormes morceaux juteux de viande blanche grillée relevés d'un plongeon rapide dans le plat de tzatziki servi à côté. Ne manquez pas la salade grecque : de gros quartiers mûrs de tomate, de concombre et de poivrons verts mélangés à de plus petits morceaux d'oignons rouges, de câpres et d'olives Kalamata, le mélange radieux de la nuance sneakgin sous une large planche blanche de fromage feta. New Normal : Vous auriez du mal à trouver un lieu de restauration plus charmant que le patio du jardin de Mandonlin, qui peut accueillir environ 40 personnes.


Meilleurs repas pendant Art Basel Miami

Art Basel Miami signifie qu'il y a une course folle pour entrer dans les restaurants populaires, j'ai donc compilé certains des MEILLEURS plats qui sont les plus à l'écart. Vous obtiendrez une nourriture innovante, d'un bon rapport qualité-prix et la plupart appartiennent au chef ! Oui, j'aime soutenir les restaurants appartenant à des chefs, j'admire et respecte ce qu'ils font ! En tant que professeur de cuisine, je me demandais constamment dans quels restaurants je mangeais, alors voici un résumé. Je ne voulais en donner que 10, mais je suis allé bien au-delà parce que vous ne pouvez pas en mentionner ceux à proximité qui valent vraiment la peine d'être essayés! Profitez d'Art Basel. Restez calme car ça va être fou mais amusant. N'oubliez pas que vous pouvez toujours utiliser Uber Eats pour vous livrer de la nourriture, mais pas de la même manière qu'en personne !
J'ai choisi de manger dans différents quartiers de Miami, tous proches de l'endroit où tout se passe
Buena Vista
est juste au nord de Design District mais compte trois pâtés de maisons de merveilleux restaurants confortables.
Buena Vista Deli est bon pour le petit déjeuner, le brunch et le déjeuner ou juste une collation. Est emballé le dimanche.
Shokudo dispose d'un espace jardin zen pour un déjeuner japonais en boîte à bento.
Café Lemoni, dans le sens des aiguilles d'une montre : steak de jupe, champignon portobello, pizza. Café Lemoni et Pizzeria di Lemoni.
Euh, déroutant mais vous pouvez commander de la nourriture à partir de 2 menus différents car les deux restaurants ont les mêmes chefs/propriétaires, les chefs Maria et Assia. Nous aimons acheter notre “dessert” au magasin BV Chocolate and Wine dans le prochain bloc au nord, leurs chocolats faits à la main sont exquis. Curry chocolat quelqu'un?
Quelle atmosphère ?
Confortable, éclectique, artistique.
Quel genre de nourriture?
La cuisine maison à son meilleur! Beaucoup d'options végétariennes. La plupart des plats sont accompagnés de pain grillé.
Qu'est-ce qui est bon ?
Portobello farci (en bas à droite)
Faites tomber le jarret d'agneau tendre, en commençant par une salade grecque et du pain grillé.
Vérifiez leur menu.

Couloir de Biscayne devient vraiment un paradis pour les gourmands…
Vagabond Kitchen & Bar, un restaurant moderne du milieu du siècle à l'intérieur d'un hôtel a été repris récemment par des propriétaires français, donc le décor est très chic. Le bar-salon rond à cocktails est extrêmement populaire, tout comme un bar à l'extérieur de la piscine, prenez un verre là-bas ! Leur poulpe grillé, leur steak de chou-fleur et leur branzino étaient scandaleux.
Col bleu, le chef Daniel Serfer a le meilleur sens de l'humour JAMAIS, il suffit de vérifier le menu et vous verrez ce que je veux dire! Sa nourriture réconfortante est vraiment si bonne mais elle est toujours emballée, mais ça vaut vraiment le coup. Le brunch du dimanche a des lignes autour du bloc.
Phuc Oui
NOUVEAU bistro vietnamien ouvert par un chef vietnamien/américain, Ani et Caesar ! Endroit amusant avec de petites assiettes. Très occupé donc les réservations sont un MUST!
Quelle atmosphère ?
Décor industriel asiatique moderne et branché
Quel genre de nourriture?
Viet Cajun, ça marche !
Qu'est-ce qui est bon ?
Apéritif rouleaux impériaux
Salt N’Peppa Fishies
Côtelettes de porc au caramel
Consultez leur menu

Loba, dans le sens des aiguilles d'une montre : Jessica et moi. Patacon, un plat copieux avec faux-filet, poitrine de porc durac, riz, guac, pico de galo, chimchurri croustillant choux de bruxelles une salade. Toute une délicieuse cuisine maison.
LOBA
C'est une affaire de famille, Jessica, sa maman, Libia à la fois cuisinière et frère, Jon est en charge des opérations. Découvrez le récent spectacle Zagat de Jessica, elle a rendu visite à des chefs du monde entier et a cuisiné avec eux. J'adore celui d'Hawaï où sa mère l'a rejointe.
Quelle atmosphère ?
Jessica l'appelle « rustique, bricolage ». J'aime toutes les tables et chaises en bois, très terreuses. Petit restaurant donc réservations indispensables.
Quel genre de nourriture?
Soul food colombien.
Qu'est-ce qui est bon ?
Les Colombiens savent cuisiner la viande, donc le Patacon est un plat parfait pour obtenir un tout en rondeur.
Consultez leur menu
pincer miami
Les chefs John et Rene sont les plus mignons, félicitations, ils viennent de fêter leur 1er anniversaire ! Ils se soucient de ce qu'ils publient, j'adore ça !
Quelle atmosphère ?
Je n'arrête pas de dire confortable, éclectique, mais c'est ce que c'est !
Quel genre de nourriture?
“petites bouchées, grand impact” est leur devise. De la ferme à la table. Tout ce que j'y ai mangé est parfaitement exécuté, très savoureux.
Qu'est-ce qui est bon ?
Apéritif Carottes Bio Rôties
Pinch Burger (mélange personnalisé, ils ne partageront pas ce qu'il contient !)
Poulet bio à la française avec des légumes de saison, nous avons eu du chou frisé et des champignons, tellement délicieux!
Consultez leur menu
Bac 18
Le chef Alfredo Patino est propriétaire de ce joli bar à vin et restaurant. Toujours amusant de commander quelques plats à partager.
Quelle atmosphère ?
Chic décontracté cosmopolite contemporain avec des lustres et des dalles de béton sur des tonneaux de vin. Chaises dépareillées.
Quel genre de nourriture?
Le chef l'appelle Riviera urban cuisine/Cuisine européenne de bord de route.
Qu'est-ce qui est bon ?
Pâté de canard et truffe avec chutney mangue gingembre et ciabatta!
Pork Belly & Mango à tomber par terre.
Pulpo à la Manche.
Consultez leur menu

Centre-ville de Miami
Cuisine Niu, Tapas espagnoles, centre-ville de Miami, petit endroit confortable, réservez un MUST! Tout ce que nous avons eu là-bas est EXCELLENT, dites bonjour au chef Deme Lomas, il est si gentil :

Café de Bali, Nourriture indonésienne, plutôt amusante, asseyez-vous dans les sièges de fenêtre!

Centre-ville
Brique noire, a commencé par un chef philippin / américain frustré Richard Hales qui ne pouvait pas trouver de bons dim sum chinois ou de la nourriture asiatique à Miami, oui, je vous entends, alors il a ouvert celui-ci et juste en face d'un autre appelé Sakaya Kitchen! Ils sont mon rendez-vous dans les restaurants. Il a donné une touche de modernité aux plats, alors ne vous attendez à rien de traditionnel, j'adore son apéritif Croustillant de côtelettes d'agneau au cumin, ses calamars au sel et au poivre. Au rayon Dim Sum, quenelles aux crevettes et ciboulette, quenelles sautées à la joue de porc, poitrine de porc cuite rouge de grand-mère, aubergines asiatiques (tellement bonnes). Terminez avec les délicieux desserts de sa femme, Jenny.
Cuisine Sakaya, Richard appelle ça Funk Fusion ! C'est un lieu de restauration rapide et décontracté pour de bons plats d'inspiration coréenne. Commandez au comptoir et asseyez-vous pour manger, parfait pour une collation et aller manger, très populaire pendant Art Basel ! Mes favoris sont Dirty South Korean (sliders de porc effiloché avec salade de chou kimchi, bave en pensant à ça), Cracklin (sandwich au canard), The Bulgogi, Angus Beef Burger qui vient avec ses célèbres taters, c'est une commande ÉNORME alors préparez-vous à vous accroupir ou partager (je suis connu pour finir cela en une seule séance!)

Quartier des arts de Wynwood
GK Bistronomie, Tapas péruviennes et cocktails incroyables. Obtenez des taquitos de porc primés et des tempuras végétariens (hm, pensez qu'ils n'en ont plus mais demandez!), Tout y est superbement exécuté, dites bonjour au chef Raphael. Toujours un service merveilleux et j'adore cet espace industriel et moderne.

Coyo Tacos est le meilleur rapport qualité-prix si vous êtes pressé et avez besoin d'une bouchée rapide. Je dois avoir leur guac et leurs frites fraîchement préparés. Si vous avez faim tard le soir, ils sont ouverts jusqu'à 3h du matin !
Café Panthère pour une dose de caféine !
Dr Smood, allez visiter ce café/magasin de santé INCROYABLE!
Salon Caféina est un bar-salon décontracté avec sa propre galerie d'art.
Visitez les murs de Wynwood et allez au fond de la zone arrière, lieu qui se passe toujours!
Visitez également Plant the Future, de magnifiques terrariums dans tous les récipients blancs uniques.
plage sud
Taquiza, tortillas de maïs bleu fraîchement faites à la main avec de superbes garnitures, Camaron, Asada, Al Pastor. Un atrium extérieur, adorable et amusant, ne manquez PAS cette expérience.

Barceloneta, Tapas espagnoles, toujours amusantes, nourriture et présentation excellentes. Ambiance fantastique, ils vous feront toujours entrer, dites bonjour au chef Julianna.
Naïyara, Cuisine de rue thaïlandaise, obtenez des boulettes de poulet croustillantes, le meilleur que vous n'ayez jamais eu! Aussi le curry de Chiang Rai, c'est toute une expérience avec un plateau de friandises, un endroit très amusant, dites bonjour au chef Bee. Encore une fois, les réservations sont un MUST.
LA SALETÉ, MANGEZ PROPRE, des plats sains une fois que vous êtes épuisé par toute cette agitation, dites bonjour au chef Nicole Votano.
1 hôtel, BeachCraft du chef Tom Colicchio est là au rez-de-chaussée. Traversez un bel hôtel, vous l'apprécierez, voyez si vous pouvez voir la piscine et le bar, incroyable. Tout blanc et toutes les plantes sont incroyables. Visitez le magasin, Plant the Future, ils ont également un magasin à WYNWOOD.
Jubia, dans le parking de Lincoln Road, allez sur le toit pour prendre un cocktail et traînez autour d'un mur vivant de plantes et d'une vue imprenable sur Miami Beach, une belle ambiance ! Difficile à trouver, alors demandez.


Soutenez la voix indépendante de Miami et aidez à garder l'avenir du New Times libre.

Aujourd'hui, c'est Noël, ce qui signifie que vous célébrez d'une manière ou d'une autre.

Si vous êtes comme moi, vous avez passé votre enfance (et une bonne partie de votre vie d'adulte) à vous demander si votre Noël en famille n'était pas conventionnel ou tout simplement étrange. En Espagne, Noël était toujours composé de jambon pata negra, de langoustines grillées et de soupe de tapioca pour commencer. Ensuite, nous sommes passés aux côtelettes d'agneau et à une forme de poisson cuit dans le sel, terminant le repas avec un gâteau aux amandes ou du nougat. Lorsque nous avons déménagé à Miami, notre tartinade de Noël semblait atypique par rapport à la caja china, au congri et au yuca habituels que tout le monde semblait manger.

Mais ce ne sont que quelques façons de commémorer les joyeuses fêtes. Tout le monde (y compris les chefs) a des traditions, des recettes et des rituels différents. Qu'il s'agisse de commander de la nourriture chinoise et de la manger en sous-vêtements ou de ramasser du KFC, le plat du chef de Miami sur la façon dont ils passent leur Noël – cuisiner ou non.

Giorgio Rapicavoli, Maison à manger

Ma grand-mère fait des capelletti in brodi le jour de Noël. Toute ma famille l'attend avec impatience chaque année. Elle nous fait également tous commencer à manger des mandarines en novembre pour conserver toutes les peaux afin qu'elle puisse les sécher et les utiliser pour un dessert italien traditionnel appelé pitanchiusa.

Brad Kilgore, Alter

Pour Noël, j'aime cuisiner les plats traditionnels comme le jambon, les patates douces et les casseroles, mais j'y mets toujours une belle touche. Au lieu d'un simple jambon glacé au miel, je l'agrémente de piments chipotle et de graines d'anis. Une chose que j'aime associer avec du jambon est une version du chutney raisin-ananas de mon grand-père. J'ajoute une touche de gingembre frais, de bâton de cannelle de Ceylan et du zeste d'orange à sa recette familiale. Ou préparez la casserole de haricots verts Classic Americana avec des haricots verts frais et une fondue de champignons sauvages au parmesan (au lieu de la crème de champignons en conserve) avec des échalotes frites pour couronner le tout.

Makoto Okuwa, Makoto

Mon plat préféré de Noël est le poulet frit au babeurre. Je ne sais pas pourquoi, mais je suppose que ce sont des choses culturelles. Depuis que je suis petit, mes parents m'emmenaient souvent au KFC la veille de Noël ou le jour de Noël et on pouvait voir la longue file de l'intérieur vers l'extérieur. Je suppose que le Japon a créé une sorte de campagne marketing avec KFC. Aussi, le rosbif. Je sais que c'est ennuyeux et d'actualité, mais vous ne pouvez pas vous tromper avec un bon morceau de belle viande. Je vais rôtir un bloc entier de faux-filet ce Noël, l'assaisonner avec beaucoup de sel de mer, des herbes hachées et de l'ail mélangés à de l'EVOO sur toute la viande. Et en dessert, tarte aux pommes avec glace vanille !

Je suis un gros gros juif, donc c'est de la nourriture chinoise. J'aime particulièrement manger du canard laqué et divers plats à emporter à la maison tout en regardant un conte de Noël. Ou manger du jambon le matin de Noël en sous-vêtements.

Fabio Viviani, Taverne de Sienne

Chaque veille de Noël depuis que je suis très jeune, ma grand-mère et notre famille faisaient rôtir environ 40 poulets entiers. Nous découpions les poulets une fois qu'ils étaient cuits et les livrions à l'église locale pour les sans-abri. C'est une tradition que j'attendais avec impatience chaque année et qui réunissait toute la famille. Une tradition que je n'oublierai jamais est que chaque matin de Noël, je m'asseyais avec mon grand-père et nous mangions chacun un gâteau pandoro COMPLET. OUI, vous avez bien entendu, nous aurions chacun notre propre gâteau. Il mesure environ 1 pouce de haut et 7 pouces de large et nous mangions chaque bouchée tout en parlant toute la matinée.

Daniel Ramirez, Harry's Pizzeria

Cochon entier rôti. Lechon !! Nous construisons une fosse avec des parpaings et recouvrons le cochon de feuilles de bananier. J'ai mis du gingembre, de l'origan, beaucoup de sel et de poivre et du jus d'orange aigre dans mon mojo. Ensuite, nous le terminons avec du yuca, des légumes rôtis et du congri.

Cindy Hutson, Ortanique sur le mille

Ce Noël, nous aurons un faisan en saumure au curry avec un chutney de chili à la mangue et aux canneberges comme l'un de nos plats. Mon partenaire Delius et moi sommes allés chasser la semaine dernière et nous avons été assez surpris de notre objectif. Nous avons en fait assez d'oiseaux pour faire un plateau pour Noël. Nous aurons également une dinde également pour le saké tradition servie avec un salé pouding au pain brioché aux châtaignes rôties. Ceci servi avec un grand verre de Rose de Provence fera de ce Noël une tuerie.

Gardez Miami New Times gratuit. Depuis que nous avons commencé Miami New Times, il a été défini comme la voix libre et indépendante de Miami, et nous aimerions qu'il en soit ainsi. Offrir à nos lecteurs un accès gratuit à une couverture incisive des nouvelles locales, de la nourriture et de la culture. Produire des histoires sur tout, des scandales politiques aux nouveaux groupes les plus en vogue, avec des reportages audacieux, une écriture élégante et des membres du personnel qui ont tout remporté, du prix Sigma Delta Chi de rédaction de longs métrages de la Society of Professional Journalists à la Casey Medal for Meritorious Journalism. Mais avec l'existence du journalisme local en état de siège et les baisses de revenus publicitaires ayant un impact plus important, il est plus que jamais important pour nous de rallier notre soutien au financement de notre journalisme local. Vous pouvez nous aider en participant à notre programme d'adhésion "I Support", nous permettant de continuer à couvrir Miami sans paywalls.


Mêlez-vous à la collection Dog-n-Suds et à d'autres souvenirs de plats réconfortants, puis asseyez-vous pour un repas de cinq plats qui revisite les plats de restaurant disparus depuis longtemps au Burger Museum. Leur première nuit au Musée du Burger Le dîner est le mardi 4 décembre à 19h avec le chef Phil Bryant, anciennement de Yardbird, Swine and The Local.

Chaque siège à une table comprendra le repas de 5 plats ainsi que des rafraîchissements pour 49 $ plus taxes. Le 5ème plat est le dessert par Les biscuits de Cindy Lou. Billets ici.



Commentaires:

  1. Moogurisar

    Oui vraiment. Tout ce qui a dit la vérité. Discutons de cette question. Ici ou dans PM.

  2. Stoner

    Sujet utile

  3. Willimod

    Eh bien, ils donnent la chaleur

  4. Kazim

    ça n'arrive pas Plus exactement

  5. Riley

    Mais je dirai, pour l'édification de la postérité,

  6. Duktilar

    Joyeux Noël, félicitations

  7. Tumi

    Quelle excellente question



Écrire un message